L'Allemagne est de retour

03/02/2008
L'Allemagne est de retour

L'Allemagne est le second partenaire économique du Togo après la France. Cependant, « les difficultés liées au processus de démocratisation et les atteintes aux droits de l'homme ont conduit à une réduction significative de l'aide », explique un conseiller du ministère allemand des Affaires étrangères.

Entre 1960 et 1991, Berlin avait accordé un soutien financier estimé à 630 millions d'euros et en 1984, il avait annulé environ 143 millions d'euros de la dette togolaise.A l'époque, l'Allemagne était fortement impliquée dans plusieurs projets dont le port en eau profonde de Lomé, l'électrification, le traitement des eaux et la construction de routes.

De son côté, la coopération technique se focalisait sur le développement rural dans la région centrale : reforestation, développement de l'industrie du caoutchouc, construction de dispensaires.

La coopération bilatérale s'est brutalement interrompue en 1993 pour ne conserver que quelques initiatives en faveur des populations.

Pendant treize ans au moins, Berlin a exercé une force pression sur les autorités togolaises appuyant au sein de la Commission européenne toutes les résolutions sanctionnant le Togo.

A partir de 2006, et à la faveur des réformes engagées par le président Faure Gnassingbé, l'Allemagne a commencé à assouplir progressivement sa position mettant comme condition à une reprise de la coopération la tenue d'élections législatives « transparentes, et démocratiques ».

Le scrutin du 14 octobre 2007 a été validé par la communauté internationale. Berlin n'avait donc plus de raison de maintenir son boycott.

La visite de Frank-Walter Steinmeier, le chef de la diplomatie allemande et Vice-Chancelier, à Lomé le 11 février prochain, s'inscrit dans ce cadre.

« N'oublions pas que les deux seules ambassades européennes présentes au Togo sont celles de France et d'Allemagne », confie un diplomate en poste à Lomé.

Signe que l'Allemagne n'a jamais eu l'intention d'abandonner ce pays et qu'elle compte bien y revenir en force.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.