L'Onu salue le professionnalisme du contingent togolais

05/11/2009
L'Onu salue le professionnalisme du contingent togolais

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Victor Angelo, et le commandant de la Minurcat, le général Kandji, se sont rendus il y a une semaine à Birao pour assister à la cérémonie de remise de médaille du contingent togolais basé dans cette ville, située au nord-est de la Centrafrique. Les soldats togolais ont pris la relève des troupes françaises dans cette région en mai 2009.

Dans son discours, le général Kandji a félicité les troupes pour la qualité du travail accompli et a remercié le gouvernement togolais pour le soutien apporté à l'Onu.De son côté, Victor Angelo a salué le « comportement exemplaire » des militaires togolais et leur « professionnalisme dans des circonstances difficiles vécues durant deux épisodes de combats en juin 2009 ».

Il a par ailleurs souligné le leadership de Bitala Madjoulba, le commandant du contingent pour sa gestion de la situation et les excellentes relations développées avec les autorités locales et les ONG actives sur le terrain.

Le contingent du Togo sera relevé dans quelques jours par de nouvelles troupes issues des Forces armées togolaises (FAT)

La Minurcat est la mission de l'Onu en Centrafrique et au Tchad.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.