L'ambassadeur indien en fin de mission au Togo

21/07/2016
L'ambassadeur indien en fin de mission au Togo

Jeeva Sagar

Jeeva Sagar, l’ambassadeur d’Inde au Togo (avec résidence au Ghana) arrive au terme de sa mission de 3 ans. Il est allé faire ses adieux jeudi au président Faure Gnassingbé.

‘L’Inde et le Togo ont fortement développé leurs relations dans les secteurs de l’éducation, de la santé et des infrastructures. Mon départ ne signifie pas l’arrêt de cette coopération. Il existe de nombreux projets en cours qui devraient se réaliser dans les mois à venir’, a indiqué le diplomate.

Si Delhi n’est pas encore perçu, sauf exceptions, comme un acteur majeur sur le continent africain, ses échanges avec l’Afrique se développent pourtant de façon quasi exponentielle, passant de 3 milliards de dollars en 2000 à ... 70 milliards en 2014. Encore loin derrière, bien sûr, de la Chine dont le commerce avec l’Afrique frôle les 200 milliards de dollars, soit plus que le PIB des 30 plus petites économies africaines.

 S’agissant des échanges avec le Togo, l’Exim Bank of India a validé 6 lignes de crédit pour un montant de plus de 110 millions de dollars depuis 3 ans. Des sommes destinées aux infrastructures énergétiques et à l’agriculture.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.