L’arsenal complet contre les observateurs en Syrie

07/06/2012
L’arsenal complet contre les observateurs en Syrie

Des armes lourdes, des balles perforantes et des drones ont été utilisés contre les observateurs de l'ONU déployés en Syrie, a déclaré jeudi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon devant le Conseil de sécurité, selon des diplomates.

Les diplomates qui ont assisté à la réunion à huis clos ont indiqué que, selon Ban Ki-moon, cette tactique visait à forcer les observateurs à se retirer de régions où les forces syriennes ont été accusées de mener des attaques.

Selon des responsables onusiens, des véhicules de la Mission de supervision de l'ONU en Syrie (MISNUS) sont pris pour cible quotidiennement ou presque.

M. Ban a aussi déclaré au Conseil de sécurité, où siègent quinze pays dont le Togo, que les observateurs avaient vu des convois militaires syriens approcher de villages et qu'ils avaient essayé de les empêcher de mener des assauts contre des zones habitées mais qu'ils avaient été ignorés.

5 observateurs togolais sont actuellement déployés en Syrie.

Ban Ki-moon et l'émissaire international Kofi Annan ont pris la parole devant le Conseil de sécurité quelques heures après la perpétration d'un nouveau massacre en Syrie qui a fait 55 morts, dont des femmes et des enfants.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.