L’heure de la relève au Darfour

19/12/2012
L’heure de la relève au Darfour

140 soldats togolais vont relever leurs collègues de l'Opération de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD). Ils viennent d’achever leur formation centre d'entraînement aux opérations de maintien de la paix de Lomé, rapporte onutogo.org, le site du Togo au Conseil de sécurité.

Le personnel sur le départ est composé de policiers et de gendarmes.

En avril dernier, une patrouille de Casques bleus togolais de l'unité de police avait été attaquée par des assaillants non-identifiés provoquant la mort de l’un de ses membres.

Le conflit au Darfour a fait, selon l'ONU, au moins 300.000 morts --10.000 selon le gouvernement soudanais-- dans des combats entre rebelles non-arabes et le régime de Khartoum, dominé par les Arabes, depuis 2003.

En photo : soldats nigérians de la MINUAD

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.