L'heure du grand pardon a sonné

26/04/2012
L'heure du grand pardon a sonné

Près de 500 personnes ont répondu jeudi à Paris à l’invitation de l’ambassadeur du Togo en France, Calixte Madjoulba (photo), à l’occasion d’un cocktail organisé pour fêter le 52e anniversaire de l’indépendance.

Le Pavillon Dauphine était bourré à craquer. Parmi les invités, de nombreux Togolais - dont Kofi Yamgnane de Sursaut Togo -, mais également des amis Français et des représentants du monde des affaires, de la politique et de la diplomatie, sans oublier le corps diplomatique.

Lors de son intervention, l’ambassadeur a rappelé le chemin parcouru par le Togo depuis l’arrivée aux affaires du président Faure Gnassingbé avec toute une série de réformes politiques et économiques.

Il a également tenu à remercier les associations, les ONG, les collectivités locales françaises, les groupes, les amicales et tous les amis du Togo qui ouvrent au quotidien pour aider le pays à se développer.

Calixte Madjoulba a enfin indiqué que L « ’heure du grand pardon avait sonné ». « Il est temps de comprendre que c’est ensemble que nous allons bâtir notre pays, c’est ensemble unis et fort que nous allons vaincre le combat du sous-développement ».

 Voici l’intervention de l’ambassadeur du Togo en France 

Je ressens une immense joie et un agréable plaisir de vous retrouver rassemblés, en si  grand nombre, pour fêter le 52ème anniversaire de l'accession du Togo à la souveraineté internationale.

Je reconnais que votre présence dans cette salle ce soir va au-delà d’une simple retrouvaille. C'est par excellence un rendez-vous solennel et un moment privilégié de réaffirmation de notre amour, de notre fierté et de notre attachement à notre patrie, à  notre drapeau, à notre hymne et à notre unité.

Je tiens donc à vous souhaiter la cordiale bienvenue et à vous dire un grand merci.

Mesdames et Messieurs,

Le 27 Avril 1960 est une date importante et incontournable dans l'histoire du Togo car il marque l’accession du Togo à la souveraineté internationale.

Malgré le caractère festif de cette soirée, comprenez mon émotion  lorsque j'évoque la mémoire de tous les martyrs du Togo, qu'ils soient connus ou anonymes.

En paraphrasant le Président-poète, Léopold Sédar Senghor, je voudrais dire à tous ces martyrs : Non vous n’êtes pas morts gratuits. Vous êtes les témoins du Togo immortel, vous êtes les témoins du Togo nouveau qui sera demain.

Voici donc 52 ans que les Togolais ont accueilli avec clameur la proclamation de l’indépendance de leur chère patrie par le Président Sylvanus Olympio, Père de l’indépendance, à qui je rends un vibrant hommage.

Depuis cette date, notre parcours n’a pas été des plus paisibles. Nous avons connu des ratés, nous avons relevé des défis. Mais des défis, il en reste encore à relever.

La voie de l’indépendance économique et celle de la réconciliation nationale nous ont été tracé par le président Gnassingbé Eyadema, Père de la Nation, à qui je rends également un hommage mérité.

La nation leur sera toujours reconnaissante.

Mesdames et Messieurs,

Poursuivant ce cheminement, le gouvernement, sous l'impulsion de Son Excellence Monsieur Faure GNASSINGBE, adoptant comme de gestion le dialogue,  a engagé une série de réformes d'ordre politique, socio-économique et diplomatique. 

Cette  politique de dialogue et de main tendue qui est prônée a permis d'associer les différents partis d'opposition, la société civile et la diaspora à la gestion du pays renforçant ainsi la confiance et l'apaisement au sein de la population.

 Dans le second semestre de l'année en cours se tiendront les élections législatives et locales.

 Les autorités les veulent transparentes, crédibles et surtout sans violence dans le même esprit que les législatives de 2007 et la présidentielle de 2010.

C’est pourquoi  le gouvernement a initié  des consultations avec la classe politique dans son ensemble. Les sujets abordés concernent les points faisant l’objet des recommandations de l'Union Européenne visant les réformes institutionnelles et constitutionnelles  prévues par l’accord politique global(APG) signé en 2006.

Je dois également préciser que dans le cadre de la politique de réconciliation, la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) a remis son rapport le 03 avril dernier au gouvernement et celui-ci s'est engagé à mettre en application les recommandations afin de permettre à notre pays de définitivement tourner les pages sombres de son histoire pour consolider d’avantage l'unité nationale.

Au cours de cette cérémonie solennelle, pour favoriser d’avantage un climat d’apaisement sociopolitique, un pardon sincère et une réconciliation nationale, le Président de la République, au nom de tous ses prédécesseurs et de l’Etat togolais a demandé pardon aux différentes victimes.

L'ambassadeur du Togo et Miss Togo-France 2012

Sur le plan économique la mise en œuvre efficace des réformes a permis de renouer non seulement avec les principaux bailleurs de fonds mais aussi d'atteindre le point d'achèvement de l'Initiative PPTE et de bénéficier  des remises et de l'effacement d’une bonne partie de  la dette extérieure, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux investissements. 

Aussi, des efforts sont engagés au niveau macroéconomique pour porter la croissance économique à deux chiffres conformément aux vœux du Chef de l'Etat de faire du Togo un pays émergeant dans les prochaines années. 

Pour cela, la gestion saine des finances publiques, la réforme des secteurs financier et bancaire, la mise en place de la Cour des comptes, l'adoption d'un Code des marchés publics et l'installation de l'Autorité de réglementation des marchés publics instaurent un climat de confiance, favorable à la croissance.

Ce qui va permettre de consacrer plus de ressources au secteur de l'éducation, de la santé, de l’agriculture et à la construction des infrastructures de transport, énergétiques et de télécommunications.

Il suffit de visiter le pays en ce moment pour constater de visu que la reconstruction est effectivement en marche.

C’est le lieu pour moi de dire aux investisseurs ici présents et à ceux qui hésitent encore, que c’est le moment propice pour investir au Togo.

Au plan social,  la mise en œuvre de l'assurance maladie pour les agents de l'Etat constitue une mesure encourageante. Des dispositions sont en train d'être prises pour sa généralisation à toutes les couches sociales.

Dans le but de lutter contre le chômage des jeunes, l'Agence Nationale de l'Emploi a été créée de même que le Conseil National de l’Investissement.

Parallèlement, les Autorités ont fait de la lutte contre la misère et la précarité une sérieuse motivation. C'est à ce titre qu'une politique de développement à la base est engagée afin de soutenir les groupements féminins, les coopératives des milieux défavorisés et l'artisanat entre autres. 

Par ailleurs un programme de volontariat a été également lancé avec les volontaires nationaux. 

Mesdames et Messieurs

Au plan diplomatique, je me félicite des bonnes relations d'amitié et de coopération qui existent  entre la France et le Togo. 

Je me réjouis également du fait que notre diplomatie connait une période glorieuse actuellement. Le Togo a été élu en octobre dernier au Conseil de Sécurité des Nations unies en qualité de membre non permanent pour un mandat de 2 ans et il a déjà eu le privilège de présider ce haut lieu de la gouvernance mondiale en février dernier.

Notre pays siège aussi en ce moment au Conseil de la FAO.

Toujours au plan diplomatique régional, la présidence en exercice de l'Union Economique et Monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA) est assumée en ce moment par le Président Faure Gnassingbé. 

Lomé la capitale retrouve progressivement sa place de carrefour des grandes rencontres internationales, en témoignent le Sommet des Chefs d'Etat de l'UEMOA et l'Assemblée Parlementaire des ACP –UE qui ont été organisés l'année dernière.

La « Suisse africaine » revient de loin mais sûrement. Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire. 

Chers frères et sœurs,

Le développement de notre pays doit être l'affaire de toutes ses filles et de tous ses fils où qu'ils se trouvent.

Notre diaspora, à l’instar de toutes les diasporas africaines, regorge de beaucoup de potentialités  et de ressources. 

C’est pourquoi, le gouvernement a adopté des mesures incitatives pour permettre à notre  diaspora d’investir et d’apporter son savoir-faire dans le projet dénommé "Appel à la Diaspora pour la création d'entreprises au Togo".

Je salue au passage la présence parmi nous ce soir d’imminentes personnalités de cette diaspora togolaise.

Mes chers compatriotes,

L’heure du grand pardon et du grand retour a sonné. Il est temps de comprendre que c’est ENSEMBLE que nous allons bâtir notre pays, c’est ENSEMBLE unis et fort que nous allons vaincre le combat du sous-développement.

Aujourd’hui, nous ne devons plus nous poser la question de savoir, qu’est-ce que notre pays a fait pour nous, mais au contraire, nous devons nous interroger où que nous soyons, qu’est-ce que nous pouvons faire pour apporter notre modeste contribution au développement de notre cher pays.

C’est l’occasion pour moi de remercier très sincèrement les associations, les ONG, les groupes, les amicales et tous les amis du Togo. 

Je pense en particulier aux collectivités locales françaises qui œuvrent d’une manière ou d’une autre au développement de notre pays et vous assure que moi-même et mes collaborateurs, sommes disposés à vous guider dans vos démarches et à vous accompagner dans vos projets.

Mesdames et Messieurs,

Je termine en remerciant tous ceux qui, de près ou de loin, ont œuvré à la réussite de cette belle cérémonie qui se veut une rencontre fraternelle.

Je voudrais également exprimer la reconnaissance et les sentiments de gratitude du Gouvernement Togolais à tous les partenaires publics et privés qui croient au Togo et qui l’accompagnent  dans sa marche vers un Togo émergent

Enfin, je m’en voudrais de ne pas renouveler mes sincères remerciements à chacun et chacune d’entre vous.

Bonne fête à tous !

Que Dieu vous bénisse et bénisse notre Cher pays le Togo !

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.