L’heure du retour en Côte d’Ivoire

03/05/2013
L’heure du retour en Côte d’Ivoire

Un incendie s’est déclaré vendredi au camp d’Avépozo qui abrite plusieurs milliers de réfugiés ivoiriens. Selon Joseph Müller Afagnagbé, le responsable de l’information du HCR au Togo, le feu est d’origine criminelle.

Dans la matinée, une équipe d’ouvriers avait été envoyée sur place pour effectuer des travaux de maintenance, mais des réfugiés s’y sont opposés nécessitant l’intervention des forces de l’ordre. Au même moment un incendie a ravagé une dizaines de tentes.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane, s’est rendu sur place.

Le représentant résident du Haut Commissariat aux Réfugiés a fustigé l’attitude des réfugies ivoiriens. « L’agitation de ces refugiés montre que leur préoccupation ne concerne ni les vivres, ni la salubrité du camp. Comme ils l’ont dit clairement dans leur mémorandum, ils veulent que le HCR les transfère dans un autre pays. Ce qui est impossible», a déclaré Théophilus Vodounou.

Depuis février, la tension est perceptible dans ce camp géré par le HCR en partenariat avec le gouvernement togolais. De nombreux réfugiés ont déjà regagné la Côte d’Ivoire, mais environ 3000 rechignent encore à regagner leur pays d’origine. Ils exigent également l’augmentation des indemnités versées chaque mois par le HCR.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a, à maintes reprise, appelé ses compatriotes à rentrer chez eux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.