L'hommage aux Casques bleus togolais

26/05/2012
L'hommage aux Casques bleus togolais

Les Nations Unies ont proclamé en 2002 le 29 mai,Journée internationale des Casques bleus pour rendre hommage à tous les hommes et à toutes les femmes qui ont servi dans des opérations de maintien de la paix, en raison de leur niveau exceptionnel de professionnalisme, de dévouement et de courage et pour honorer la mémoire de ceux qui ont perdu la vie au service de la paix.

Cette année, l’ONU saluera les 112 militaires décédés en 2011 à la suite d'actes hostiles, d’accidents ou de maladies. Ils recevront à titre posthume la médaille Dag Hammarskjöld lors d'une cérémonie au siège de l’organisation mardi prochain, annonce le site onutogo.org.

Deux Togolais seront honorés à New York, Bawoumondom Alfa et Agoura Karbou, deux policiers togolais qui ont perdu la vie en Côte d’Ivoire alors qu’il servaient au sein de la Mission des Nations Unies (ONUCI). 

Les Casques bleus sont actuellement 84.000 déployés sur différents théâtres d’opération ; à ce nombre, il faut ajouter 14.000 policiers.

Sur 193 pays membres, le Togo est le 32e contributeur de troupes avec près de 700 soldats et policiers qui servent actuellement en Côte d’Ivoire, en RDC, en Haïti au Liberia et au Soudan.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.