L’homme est au centre de tout développement

06/09/2012
L’homme est au centre de tout développement

Le Corps de la Paix des Etats-Unis célèbre le cinquantenaire de sa présence au Togo cette année. Dans le cadre des activités marquant ce jubilé, une cérémonie de prestation de serment de trente neuf nouveaux volontaires américains a eu lieu jeudi à Lomé en présence du ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, de l’ambassadeur des Etats-Unis, Robert Whitehead, de Dick Day, directeur régional Afrique de l’ouest des Peace Corps, de la directrice pour le Togo et de plusieurs membres du gouvernement dont Victoire Tomégah Dogbé (Développement à la base) et Dédé Ahoéfa Ekoué ( Environnement).

«L’héritage des 50 années de cette mission au Togo est immense et continue à conforter cet héritage en écrivant de belles histoires qui place l’homme au centre de tout développement », a déclaré M. Ohin qui a rappelé les différents secteurs dans lesquels sont engagés les volontaires, dont le développement local, la santé, l’éducation, l’assainissement, le renforcement des capacités des PME/PMI, la promotion des femmes rurales et l’aide aux enfants démunis.

«Le programme du Corps de la paix est le plus ancien dans le monde et le plus aboutit », a souligné pour sa part Robert Whitehead, ajoutant qu’ « il servait de pépinière pour le service diplomatique américain ». 

Depuis 1962, 2.600 Peace Corps se sont succédés au Togo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.