L'influence des nouvelles puissances

16/11/2014
L'influence des nouvelles puissances

Marc Fonbaustier et Robert Dussey

‘Les relations internationales en 2014 oscillent fortement entre coopérations, classiques ou renouvelées dans leurs modalités et conflits ou menaces, entre Etats et hors des Etats. D’où le sentiment, justifié, d’une sorte de « glissement » permanent, de déséquilibre croissant, d’accélération du cours de l’histoire, de surréaction, sans réelle maîtrise par quiconque. Pas de puissance dominante, pas de « règles du jeu » admises par tous, pas de prévisibilité des évènements : ce monde-là, le nôtre, produit fort logiquement un sentiment diffus d’instabilité et d’insécurité, d’autant que les nombreuses chaines d’informations continues en sont le miroir géant.’.

L’ambassadeur de France au Togo, Marc Fonbaustier, invité vendredi du Club diplomatique de Lomé (CDL), a fait une intervention remarquée à l’occasion du le lancement de ce forum de réflexion sur la politique étrangère dont le thème était ‘Le monde en 2015 : Entre conflits, menaces et coopération; entre régulation et désordre ; entre puissance et impuissance’. 

Un exposé clair, précis sur les menaces qui guettent la planète et sur l’évolution des relations internationales.

‘J’ai l’impression que les Etats occidentaux, persuadés d’être porteurs de civilisation, de valeurs universelles – ce qui est tout à fait discutable, j’en conviens avec vous – ont été, par tradition, par devoir parfois, interventionnistes. Je dirais, messianiques ou prométhéens. En tout cas prêts à assumer au grand jour leurs ambitions expansives, ou encore, les servitudes de la puissance. Ils ont souvent eu la préoccupation du droit international, des normes à suivre etc...Pour des bonnes ou mauvaises raisons, ils ont pendant des décennies, des siècles, façonné les relations internationales, élaboré des architectures d’alliances, de traités, de sécurité, cherché au fond à remplir l’espace public international. Ils ont même pris l’habitude de développer et projeter une « vision » occidentale du monde, de l’humanité, qui a pu contribuer, pendant des décennies, voire des siècles, à donner le ton des relations internationales. Il ne sera pas évident de passer d’un monde dominé par des occidentaux très « extravertis » à un monde de plus en plus influencé par de nouvelles puissances ou des puissances renouvelées par tradition plus introverties...Il est d’ailleurs très probable que les deux traditions/approches/visions cohabiteront durablement.’, a expliqué Marc Fonbaustier.

L'ambassadeur de France

Un public nombreux et attentif a écouté l’analyse du diplomate français.

On notait la présence de la ministre du Développement à la Base, Victoire Dogbé-Tomegah, des ambassadeurs d’Allemagne, des Etats-Unis, de l’Union européenne, des représentants de la Banque mondiale du PNUD au Togo, de hauts fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères et de acteurs importants du secteur privé.

Créé à l’initiative du ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, le CDL est une association non-politique qui ambitionne de devenir le cadre privilégié d’échanges sur les grandes questions mondiales.

Un lieu de réflexion, de compétence et de proposition susceptible d’aiguiller la politique étrangère du Togo.

‘Comment sortir de la routine de chacune de nos activités quotidiennes pour lever notre pensée, notre esprit vers la contemplation des choses "réelles" ?

(…) nous pensons qu’il n’y a pas incompatibilité entre l’habitude et l’activité réfléchie.’, a souligné M. Dussey.

Informations complémentaires

DISCOURS MARC FONBAUSTIER.pdf 94,22 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !