L’intégration en question

17/05/2011
L’intégration en question

«L’intégration comme facteur de renaissance africaine», tel est le thème central d’un colloque qui s’est ouvert mardi à Lomé en présence du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.
De nombreuses personnalités africaines ont répondu à l’invitation d’Edem Kodjo, l’ancien Premier ministre togolais, qui préside la Fondation « Pax Africana ». Parmi celles-ci, les anciens chefs d’Etat d’Afrique du Sud, du Burundi, du Nigeria et du Ghana ainsi que des anciens Premiers ministre de Côte d’Ivoire et du Sénégal.

"L'intégration s'est imposée et s'impose encore comme un impératif, une voie incontournable pour la promotion de la paix et du développement en Afrique", a déclaré Faure Gnassingbé. Il a déploré le retard pris dans la mise en œuvre des objectifs de l'intégration africaine. "La critique la plus courante a trait à la libre circulation des personnes et biens", a indiqué le chef de l'Etat. "On comprend l'impatience sinon la déception engendrée par l'absence de résultats probants malgré tant d'efforts consentis pour cette intégration. Nécessairement, afin de remédier aux échecs enregistrés, une nouvelle dynamique doit être engagé", a souhaité le président togolais.

La rencontre de deux jours abordera les questions liées à l’intégration : libre circulation, monnaies, rôle du secteur privé et de la Diaspora.
Pas Africana, dont le siège est au Togo, œuvre pour la paix et le développement en Afrique. La Fondation s’est illustrée récemment par ses prises de position en faveur d’un cessez-le-feu en Libye.
En décembre dernier, un colloque du même s’était déroulé également à Lomé sur le thème de l’Afrique face au défi de la paix et du développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.