La Belgique est de retour !

19/09/2008
La Belgique est de retour !

Le Premier ministre togolais, Gilbert Fossoun Houngbo, s'est entretenu vendredi à Bruxelles avec Didier Reynders, le vice-Premier ministre belge chargé de l'Economie et des Finances et avec Charles Michel, le ministre de la Coopération. Au centre des discussions, la relance de la coopération entre les deux pays. Les ministres belges se sont déclarés impressionnés par l'évolution politique au Togo et ont souhaité que le processus de réformes tant politique, qu'économique se poursuive.

Ils ont fait part de leur satisfaction après les annonces faites jeudi par Gilbert Fossoun Houngbo lors de la conférence des bailleurs de fonds concernant la réforme du système de passation des marchés publics et la lutte contre la corruption.Autant d'éléments de nature à rassurer les investisseurs privés belges et les inciter à revenir au Togo.

La Belgique va se réengager dans le pays à la faveur des décisions prises vendredi par les bailleurs de fonds.

En fin de journée, le PM a participé à une table ronde organisée par la Chambre de Commerce belgo-luxembourgeoise en présence d'opérateurs privés togolais.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,