La CPI déchaîne les passions

12/10/2013
La CPI déchaîne les passions

Le sommet de l’Union africaine s’est ouvert samedi à Addis Abeba en présence du président du Togo, Faure Gnassingbé (photo). L’organe panafricain a décidé de s’en prendre à la Cour pénale internationale (CPI) et de critiquer en particulier les procédures qui visent des chefs d’Etat en exercice.

Ainsi, l’UA estime que le président kényan Uhuru Kenyatta ne doit pas se rendre devant la CPI tant que la requête d'ajournement n'a pas reçu de réponse.

L'organisation a demandé au Conseil de sécurité de l'ONU, dont le Togo est membre, un ajournement des poursuites en cours à La Haye contre les dirigeants en exercice.

L'UA était notamment réunie à Addis Abeba pour examiner ses liens avec la CPI. Cet examen avait été réclamé par le Kenya, dont le président Uhuru Kenyatta et le vice-président William Ruto sont poursuivis pour crimes contre l'humanité par la CPI.

La Cour pénale internationale "n'est plus le lieu de la justice, mais le jouet des pouvoirs impérialistes en déclin", a accusé le président kényan Uhuru Kenyatta lors d'un discours.

"Cette Cour agit sur demande des gouvernements européens et américain, contre la souveraineté des Etats et peuples africains. (...) Des gens ont qualifié cette situation de 'chasse raciale', j'ai de grandes difficultés à être en désaccord", a-t-il ajouté, selon le texte officiel de son discours.

"Nous voulons voir la CPI équitable et impartiale à travers le monde, mais que pouvons-nous faire quand tout le monde sauf l'Afrique semble exempt de rendre des comptes", a-t-il martelé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.