La CPI déchaîne les passions

12/10/2013
La CPI déchaîne les passions

Le sommet de l’Union africaine s’est ouvert samedi à Addis Abeba en présence du président du Togo, Faure Gnassingbé (photo). L’organe panafricain a décidé de s’en prendre à la Cour pénale internationale (CPI) et de critiquer en particulier les procédures qui visent des chefs d’Etat en exercice.

Ainsi, l’UA estime que le président kényan Uhuru Kenyatta ne doit pas se rendre devant la CPI tant que la requête d'ajournement n'a pas reçu de réponse.

L'organisation a demandé au Conseil de sécurité de l'ONU, dont le Togo est membre, un ajournement des poursuites en cours à La Haye contre les dirigeants en exercice.

L'UA était notamment réunie à Addis Abeba pour examiner ses liens avec la CPI. Cet examen avait été réclamé par le Kenya, dont le président Uhuru Kenyatta et le vice-président William Ruto sont poursuivis pour crimes contre l'humanité par la CPI.

La Cour pénale internationale "n'est plus le lieu de la justice, mais le jouet des pouvoirs impérialistes en déclin", a accusé le président kényan Uhuru Kenyatta lors d'un discours.

"Cette Cour agit sur demande des gouvernements européens et américain, contre la souveraineté des Etats et peuples africains. (...) Des gens ont qualifié cette situation de 'chasse raciale', j'ai de grandes difficultés à être en désaccord", a-t-il ajouté, selon le texte officiel de son discours.

"Nous voulons voir la CPI équitable et impartiale à travers le monde, mais que pouvons-nous faire quand tout le monde sauf l'Afrique semble exempt de rendre des comptes", a-t-il martelé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.