La Cédéao doit mutualiser ses moyens pour faire face aux menaces

25/10/2013
La Cédéao doit mutualiser ses moyens pour faire face aux menaces

Les pays membres de la Cédéao, dont les dirigeants sont réunis à Dakar vendredi en sommet extraordinaire, ont discuté de la nécessité de mutualiser leurs moyens pour une meilleure sécurité de la région, où les terroristes conservent des capacités de nuisance.

L'accent a été mis par les différents chefs d'Etat, dont le président du Togo, Faure Gnassingbé, sur la nécessité de mutualiser les moyens de renseignement afin de créer les conditions d'une meilleure sécurité des pays de l'Uémoa et, de manière générale, une meilleure sécurité dans la zone sahélo-saharienne.

Cette zone est aujourd'hui menacée par les trafics en tous genres, les trafics de drogue, les trafics d'armes et surtout menacée par le terrorisme, a-t-il souligné.

Tous les présidents ont fait le constat que la sous-région est instable.

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), comprend 15 pays.

Photo : Faure Gnassingbé (G) et Alassane Ouattara, président de Côte d’Ivoire, vendredi au sommet de Dakar

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.