La Cédéao doit mutualiser ses moyens pour faire face aux menaces

25/10/2013
La Cédéao doit mutualiser ses moyens pour faire face aux menaces

Les pays membres de la Cédéao, dont les dirigeants sont réunis à Dakar vendredi en sommet extraordinaire, ont discuté de la nécessité de mutualiser leurs moyens pour une meilleure sécurité de la région, où les terroristes conservent des capacités de nuisance.

L'accent a été mis par les différents chefs d'Etat, dont le président du Togo, Faure Gnassingbé, sur la nécessité de mutualiser les moyens de renseignement afin de créer les conditions d'une meilleure sécurité des pays de l'Uémoa et, de manière générale, une meilleure sécurité dans la zone sahélo-saharienne.

Cette zone est aujourd'hui menacée par les trafics en tous genres, les trafics de drogue, les trafics d'armes et surtout menacée par le terrorisme, a-t-il souligné.

Tous les présidents ont fait le constat que la sous-région est instable.

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), comprend 15 pays.

Photo : Faure Gnassingbé (G) et Alassane Ouattara, président de Côte d’Ivoire, vendredi au sommet de Dakar

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.