La Chine sera encore plus présente en Afrique

04/12/2015
La Chine sera encore plus présente en Afrique

Le président sud-africain Jacob Zuma accueille Faure Gnassingbé à l'ouverture du sommet

Au premier jour du sommet Chine-Afrique à Johannesburg, le président chinois Xi Jinping a promis 60 milliards de dollars d'aide pour l'Afrique.

Un appui qui se concrétisera sous forme de prêts.

La Chine a décidé d'octroyer un total de 60 milliards de dollars d'aide financière incluant 5 milliards de prêts à taux zéro et 35 milliards de prêts à taux préférentiels, a annoncé le président Xi.

Les 60 milliards de dollars sont destinés à financer dix programmes de coopération sur trois ans dans les domaines notamment de l'agriculture, de l'industrialisation, de la réduction de la pauvreté, de la santé, de la culture, de la sécurité, de la protection de la nature ou encore du développement vert.

Le leader chinois a également annoncé que son pays allait effacer les dettes gouvernementales sans intérêt échues fin 2015 des pays africains les moins avancés.

Dans le cadre d'un programme de paix et de sécurité, le président chinois a annoncé une aide sans contrepartie à l'Union africaine de 60 millions de dollars pour appuyer la construction et les opérations de la Force permanente africaine et de la capacité africaine de réaction rapide aux crises.

L'objectif de cette force africaine en attente est de diviser les forces du continent en cinq grandes régions qui assureraient à tour de rôle la sécurité des pays africains grâce à 25.000 hommes. 

M. Xi s'est engagé à prendre une part active aux opérations onusiennes de maintien de la paix en Afrique. 

La délégation ministérielle qui accompagne le chef de l'Etat

Dans le cadre d'un programme de partenariat industriel, le président chinois a aussi annoncé la formation en Afrique de 200.000 techniciens et en Chine de 40.000 Africains.

Enfin, la Chine a promis que la coopération sino-africaine ne se ferait jamais au détriment des écosystèmes et des intérêts à long terme de l'Afrique. Pékin s'est ainsi engagé à mettre en oeuvre 100 projets d'énergie propre, de protection de la faune et de la flore ou encore de développement agricole respectueux de l'environnement.

Une quarantaine de chefs d’Etat et de gouvernement participe à ce Forum, le premier organisé sur le continent.

Jeudi, le président Faure Gnassingbé s’était entretenu avec le N°1 chinois. L’occasion pour Beijing de réaffirmer son engagement à accompagner le Togo vers le développement. Outre l’octroi de prêts concessionnels, la Chine envisage de créer un pôle industriel à Lomé et d’y attirer des entreprises spécialisées dans le textile, l’assemblage automobile et l’industrie pharmaceutique. Il a également été question lors des entretiens du corridor ferroviaire.

Avec des échanges commerciaux évalués 201,1 milliards en 2014, la Chine est le premier partenaire économique de l'Afrique. Les investissements ont été évalués à 30 milliards de dollars, avec plus de 2.500 entreprises chinoises présentes sur le continent, créant pas moins de 100.000 emplois.

Le FOCAC (Forum sur la coopération sino-africaine) sera sanctionné par l'adoption de la Déclaration et du Plan d'action de Johannesburg, deux documents qui devront inclure des mesures spécifiques pour la consolidation d'un partenariat sino-africain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.