La Chine va lancer les travaux de la nouvelle Assemblée nationale

10/09/2010
 La Chine va lancer les travaux de la nouvelle Assemblée nationale

La Chine va poursuivre et renforcer sa coopération économique avec le Togo. C’est ce qu’indique l’Ambassadeur chinois à Lomé, Yang Min (photo), dans un entretien accordé vendredi à republicoftogo.com
Et le diplomate d’annoncer que le chantier de la nouvelle Assemblée nationale - financé et construit par Beijing - sera lancé au début de l’année prochaine.
Les députés utilisent depuis des années des locaux exigus situés dans une annexe du Palais des congrès.
Yang Min rejette également les critiques de certains commerçants et d’industriels sur la concurrence déloyale des produits « Made in China » qui inondent les marchés.
Faux procès, estime l’ambassadeur qui assure que les importations chinoises sont adaptées au pouvoir d’achat local et ne concurrencent en rien la production locale.
M. Min revient enfin sur la récente visite à Shanghai du président Faure Gnassingbé.
Republicoftogo.com : Le Togo fait actuellement sa promotion à Shanghai grâce avec son pavillon à l’expo universelle. Le président Faure Gnassingbé s’est d’ailleurs rendu le 20 août sur place. Comment se sont déroulées les discussions avec les officiels chinois et que peut-on en attendre concrètement ?
Yang Min : Au cours de sa dernière visite en Chine, le président Faure Gnassingbé a présidé, le 20 août, la Journée du Togo à l’Exposition universelle de Shanghai en compagnie du ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi. Ils ont eu un entretien cordial, amical et approfondi sur les relations bilatérales et les questions régionales et internationales qui préoccupent les deux parties, telles que la crise économique mondiale, le changement climatique, le développement du continent africain.
Les deux parties ont exprimé leur souhait de renforcer la coopération bilatérale et la concertation sur les problèmes multilatéraux.

Republicoftogo.com : La Chine annoncé un don de 6 milliards de Fcfa. A quoi va servir cette nouvelle aide ?
Yang Min : Pendant la visite du président Faure Gnassingbé, le gouvernement chinois a effectivement accordé au gouvernement togolais un don de 86 millions yuan Renminbi, soit environs 6 milliards de Fcfa. Cette nouvelle aide est destinée à financer des projets décidés par les gouvernements des deux pays après consultation.

Republicoftogo.com : On indique que la Chine aurait l’intention de financer et de construire la nouvelle Assemblée nationale. Pouvez-vous confirmer et, dans cette hypothèse, les études ont-elles débuté ?
Yang Min : Les gouvernements chinois et togolais se sont mis d’accord pour construire un nouveau palais de l’Assemblée Nationale avec l’aide chinoise. Les études sont sur le point d’être achevées, et on peut espérer le démarrage des travaux début 2011.

Republicoftogo.com : Quels sont les nouveaux projets de la Chine au Togo. On sait que le gouvernement à offert des ponts, un hôpital et que l’Exim Bank a accordé un prêt très favorable pour financer des projets routiers.
Yang Min : Les nouveaux projets seront décidés selon les besoins du gouvernement et du peuple togolais, et après consultation. En considération des priorités du gouvernement togolais, la Chine va renforcer la coopération avec le Togo dans les domaines des infrastructures et de l’agriculture.

Republicoftogo.com : Certains industriels et commerçants togolais se plaignent du dumping exercé par la Chine sur des produits comme le textile ou les biens de consommation qui arrivent dans le pays à des prix très bas. Les consommateurs, en revanche, se félicitent de pouvoir trouver des produits très peu chers (motos, baskets, électronique, climatiseurs, etc…).
Yang Min : Le commerce entre la Chine et le Togo se développe sur le principe du libre échange. Les consommateurs togolais aiment les produits chinois, c’est parce que ces produits sont peu chers et beaucoup plus abordables que des produits d’autres provenance.
Cela est bénéfique pour la population togolaise dont le pouvoir d’achat est relativement faible.
Et presque tous les produits chinois vendus au Togo sont des produits que le pays importateur ne fabrique pas.
La Chine a annulé les taxes d’importation pour plus de 90% des marchandises togolaises et encourage les exportations togolaises vers la Chine, afin d’équilibrer la balance commerciale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !