La Finlande s’intéresse au Togo

21/09/2010
La Finlande s’intéresse au Togo

Actuellement à New York où il assiste au Sommet sur les OMD (Objectifs du millénaire pour le développement), le Premier ministre Gilbert Houngbo, a longuement rencontré mardi après-midi la présidente de Finlande, Tarja Kaarina Halonen.
Helsinki et Lomé ont procédé à l’établissement de relations diplomatiques en mai dernier. Un signe par lequel la Finlande marque sa volonté d’être plus présente en Afrique. Il est vrai que ce pays est un important partenaire en matière d’aide publique au développement, mais qu’il agit dans une relative discrétion.
En tant que membre de l'Union européenne, la politique de la Finlande est d'encourager le Togo dans ses réformes et ses programmes de développement.
M. Houngbo a donc rappelé les besoins de son pays qu’il s’agisse de l’éducation, de la santé, de l’agriculture ou du renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit.
Tarja Kaarina Halonen a indiqué que son gouvernement examinerait les moyens de s’engager durablement sur projets concrets susceptibles d’améliorer la vie quotidienne des Togolais.
Elle a également mentionné le rôle que pourraient jouer les entreprises finlandaises dans la relance de l’économie du Togo.
Le chef de la diplomatie, Eliott Ohin, le conseiller diplomatique du président Faure Gnassingbé, Robert Dussey, et le représentant permanent du Togo aux Nations Unies assistaient également à l’entretien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.