La Francophonie en faveur d'un sommet international sur la crise

19/10/2008
La Francophonie en faveur d'un sommet international sur la crise

Les pays et gouvernements membres de la Francophonie soutiennent "à l'unanimité" la tenue d'un sommet international sur la crise financière, a indiqué samedi soir à Québec le Premier ministre français François Fillon. "Je pense qu'il faut voir un symbole au fait que l'ensemble des chefs d'Etat et de gouvernement de la Francophonie réunis ici à Québec unanimement ont soutenu l'initiative du président de la République française, ont appelé à la tenue de ce sommet", a affirmé M. Fillon.

M. Fillon, qui a pris le relais samedi midi de Nicolas Sarkozy à la tête de la délégation française au XIIe Sommet de la Francophonie, a tenu ces propos lors d'un discours public au lancement du Centre de la Francophonie des Amériques, à Québec."Aujourd'hui tous les pays de l'espace francophone s'accordent pour soutenir la tenue d'un sommet destiné à refonder le système financier international. Ils savent que si la crise financière est née aux Etats-Unis, elle appelle une réponse globale et massive", a-t-il précisé.

Selon le projet de déclaration finale, la Francophonie doit s'engager à "soutenir la tenue d'un sommet international" pour donner une réponse "urgente et coordonnée" à la crise qui affole les marchés mondiaux et fait craindre une contraction de l'aide internationale au développement.

Cette déclaration finale doit officiellement être adoptée dimanche et le texte final peut encore être modifié.

Le Premier ministre Gilbert Houngbo et le ministre des Affaires étrangères Koffi Esaw représentent le Togo à ce sommet.

L'OIF, compte désormais 71 membres, dont 56 Etats et gouvernements et 15 observateurs. La France finance quelque 80% du budget des institutions de cette organisation, soit environ 133 millions d'euros par an.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.