La Norvège veut investir au Togo

09/03/2007
La Norvège veut investir au Togo

Quatre nouveaux ambassadeurs au Togo ont présenté jeudi leurs lettres de créances au président Faure Gnassingbé. Il s'agit des représentants de Chine, de Russie, d'Algérie, et de Norvège. Tous ces diplomates, à l'exception du Chinois, n'ont pas résidence au Togo mais ailleurs dans la région. Contraintes budgétaires oblige.

Le nouvel ambassadeur de Russie au Togo, Vladimir Timotchenko, souhaite que Moscou et Lomé développent une « coopération progressive ».Pour le diplomate algérien, Rachid Benlounes, les relations entre son pays et le Togo sont au « beau fixe ».

Enfin, le nouveau représentant de la Norvège au Togo a confirmé la volonté de son pays d'investir de manière significative annonçant même la somme de 150 millions de dollars qui seront injectés dans l'économie togolaise à travers divers projets.

Toré Nedrobo est le premier ambassadeur de Norvège au Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.