La communauté internationale veut y croire

01/06/2012
La communauté internationale veut y croire

«Préparons l’avenir de la Somalie: les objectifs pour 2015». C’est le thème de la conférence qui s’est ouverte jeudi à Istanbul sous l’égide des Nations Unies et de la Turquie.

La journée de vendredi est consacrée au volet politique avec la participation, notamment, du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, du chef de la diplomatie britannique, William Hague, et du président somalien, Sheikh Sharif Ahmed.

Le Togo est représenté à cette conférence par Kodjo Menan, l’ambassadeur du Togo aux Nations Unies et au Conseil de sécurité.

L’idée générale est d’esquisser l’avenir de la Somalie à 3 ans en fixant des objectifs précis en terme de sécurité et de développement.

La Somalie est dépourvue d’autorité centrale depuis l’effondrement du régime du président Siad Barre en 1991 et l’instabilité politique alimente depuis deux décennies une violence permanente dans le pays.

Le très fragile gouvernement somalien de transition (TFG) a été créé en janvier 2009 et est depuis soutenu à bout de bras par la communauté internationale et les forces de la mission de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Les islamistes somaliens shebab ont juré la perte du TFG mais sont affaiblis sur le terrain militaire depuis que les armées éthiopienne et kényane se sont lancées à sa poursuite fin 2011.

Sur ce sujet, la diplomatie togolaise est très active au sein du Conseil de sécurité. La vision exprimée est que pour espérer stabiliser la Somalie, la priorité consiste d’abord à structurer les forces de sécurité (soldats et policiers), à moderniser la justice et le système pénitentiaire. Enfin, Lomé souligne qu’il est absolument indispensable de mener une campagne de désarmement et d’intégration des ex-rebelles au sein des forces armées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.