La crise en Syrie au centre du prochain sommet du MNA

26/08/2012
La crise en Syrie au centre du prochain sommet du MNA

Une délégation togolaise participera les 30 et 31 août prochains au seizième sommet du Mouvement des non-alignés à Téhéran.

En juillet, le ministre iranien de la Jeunesse et des Sports, Mohammad Abassi, avait rencontré le président Faure Gnassingbé pour évoquer l’ordre du jour du sommet.

Le ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, avait participé début mai à Sharm El-Sheikh à la réunion préparatoire.

Le Mouvement des non-alignés, créé en 1961 pour contester l'hégémonie des grandes puissances, compte 120 Etats membres. Il a perdu de son influence depuis la disparition du régime soviétique même si plusieurs grandes nations continuent d’y adhérer ; c’est le cas de l’Inde et du Pakistan. En revanche la Chine a préféré se retirer il y a quelques années.

La crise syrienne et le soutien de la République islamique au régime de Bachar al Assad seront au coeur des discussions. Des consultations auront lieu en marge de l'événement en vue de l'élaboration d'un projet de règlement du conflit.

La présence du Togo à Téhéran est importante car le pays siège au Conseil de sécurité qui, depuis le début de la crise syrienne, tente de trouver une issue pacifique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.