La dernière ligne droite

18/10/2011
La dernière ligne droite

L’Assemblée générale de l’Onu élira vendredi matin à New York les nouveaux membres non-permanents du Conseil de sécurité pour le groupe africain. Trois candidats sont en lice, le Maroc, la Mauritanie et le Togo pour deux sièges à pouvoir.

La délégation togolaise, présente à New York, depuis plusieurs semaines multiplie les contacts pour s’assurer du soutien du maximum de pays.

Et mardi soir, de nombreux chefs de mission auprès des Nations Unies se pressaient à l’occasion d’un cocktail offert par le Togo au siège de l’organisation ; un passage obligé pour chaque pays candidat et l’une des dernières occasions de convaincre les votants de la pertinence de la candidature togolaise.

Avaient répondu à l’invitation, notamment, le ministre des Affaires étrangères de Slovénie, les ambassadeurs d’Israël, d’Allemagne, de Belgique, de Russie, d’Australie, de Slovénie, du Ghana, du Nigéria, d'Inde, du Pakistan, du Burkina, de Côte d’Ivoire, de Hoongrie, du Maroc, de Mauritanie, d’Algérie, de Tunisie ainsi des représentants des Etats-Unis et de France. 

Côté officiel togolais, on notait la présence de Koffi Esaw, le ministre conseiller à la présidence chargé des questions diplomatiques, de Kodjo Ménan, le représentant à l’Onu, de Calixte Batossie Madjoulba, l’ambassadeur du Togo en France et de son collègue de Washington, Kadangha Limbiyé Bariki. 

Retenu à Lomé, le ministre des affaires étrangères, Elliott Ohin, arrivera mercredi matin à New York.

Lors d’une brève intervention, Koffi Esaw, a rappelé l’implication très forte de son pays au sein des opérations de maintien de la paix en Côte d’Ivoire, au Soudan, en RDC et en Haïti. Il a appelé les membres des Nations Unies à faire le bon choix en élisant le Togo comme membre non-permanent du Conseil de sécurité ; la garantie d’une représentation équitable de l’Afrique.

En photo : (de gauche à droite) Koffi Esaw, Kodjo Ménan, Kadangha Limbiyé Bariki et Calixte Batossie Madjoulba

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.