La diplomatie italienne veut développer la réflexion avec l'Afrique

18/05/2016
La diplomatie italienne veut développer la réflexion avec l'Afrique

Nouvelles ambitions de Rome sur le continent

Rome a accueilli mercredi la première conférence Afrique-Italie organisée par le ministère des Affaires étrangères et l’institut italien d’études des politiques internationales (ISPI), un Think Tank créé en 1934.

C’est la première fois que l’Italie organisait un événement de ce genre.

L’objectif est de parvenir à une réflexion commune entre l’Italie et l’Afrique sur les différents aspects de la soutenabilité et de la sécurité dans le cadre des objectifs de l’agenda 2030 pour le développement durable.

Rome souhaite établir un partenariat stratégique dans les secteurs à haute valeur de développement comme les infrastructures, l’agriculture ou la promotion des PME.

Autre volet évoqué lors de la réunion, la paix et la sécurité. Essentiel dans un contexte où une partie de l’Afrique est confrontée à la menace terroristes et aux trafics en tous genres.

Robert Dussey, le chef de la diplomatie togolaise, a pris part à cette conférence. 

Sur le volet paix et sécurité, il a évoqué la tenue au mois d’octobre à Lomé du sommet de l’Union africaine sur la sécurité maritime et le développement en Afrique.

La piraterie, les trafics de drogue et d’armes, la pêche illégale et la pollution des océans sont autant de défis à relever pour les pays côtiers.

Le Togo souhaite parvenir à l’adoption d’une charte internationale sur la sûreté et la sécurité maritime.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !