La famille francophone se retrouve à Dakar

29/11/2014
La famille francophone se retrouve à Dakar

Abdou Diouf (G), Macky Sall et Faure Gnassingbé

Une trentaine de présidents, dont celui du Togo, et une dizaine de chefs de gouvernement prennent part samedi et dimanche à Dakar au sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Un sommet placé cette année sous le thème "Femmes et jeunes en francophonie, vecteurs de paix, acteurs de développement". 

La réunion s'ouvre dans un contexte marqué par le développement du virus Ebola en Afrique de l’Ouest et par la menace terroriste au Mali, en Centrafrique et au Nigeria (120 morts vendredi dans un attentat contre la grande mosquée de Kano).

La conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) a adopté un projet de résolution sur l’épidémie Ebola qui sera soumis aux chefs d’Etat et de gouvernement.

Le document reprend en grande partie les recommandations formulées par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

‘Il faut que toutes les liaisons aériennes soient rouvertes et nous sommes opposés à la fermeture des frontières terrestres ; nous demandons plutôt le renforcement des mesures sanitaires aux frontières, afin de laisser les populations circuler librement dans l’espace francophone’, explique Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères.

Faure Gnassingbé, coordinateur de la Cédéao pour la riposte contre Ebola, arrivé ce matin à Dakar, devrait s’entretenir avec plusieurs responsables occidentaux afin d’évoquer la façon dont les pays riches pourraient renforcer leur aide financière et médicale ainsi qu’aider les Etats épargnés à renforcer leur dispositif de prévention. 

Sur le plan politique, le sommet appellera au dialogue dans les pays en crise (Burkina, Centrafrique, Mali), et à l’intensification de la lutte contre le terrorisme.

Enfin, les chefs d’Etat et de gouvernement devront choisir le successeur d’Abdou Diouf au poste de secrétaire général de l’OIF. 

Cinq candidats sont en lice.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.