La force multinationale doit se déployer à Bamako

24/09/2012
La force multinationale doit se déployer à Bamako

La Fondation «Pax Africana», présidée par l’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo, «exhorte la Cédéao à tenir ferme dans sa décision d’envoyer des troupes au Mali. »

Pour la Fondation, « C’est une décision juste que tout Africain ne peut que soutenir ; décision qui ne doit pas être compromise par des considérations jusqu’ici exprimées par le pouvoir de Bamako ».

Les autorités maliennes sont réticentes à l’envoi d’une force multinationale à Bamako. Or, toute intervention militaire nécessite de disposer d’une base logistique dans la capitale.

« Il est indispensable qu’une force soit stationnée à Bamako pour être capable de fonctionner et couvrir tout le champ opérationnel lui permettant d’atteindre  les objectifs qui lui sont assignés. », souligne Pax Africana.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.