La force multinationale doit se déployer à Bamako

24/09/2012
La force multinationale doit se déployer à Bamako

La Fondation «Pax Africana», présidée par l’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo, «exhorte la Cédéao à tenir ferme dans sa décision d’envoyer des troupes au Mali. »

Pour la Fondation, « C’est une décision juste que tout Africain ne peut que soutenir ; décision qui ne doit pas être compromise par des considérations jusqu’ici exprimées par le pouvoir de Bamako ».

Les autorités maliennes sont réticentes à l’envoi d’une force multinationale à Bamako. Or, toute intervention militaire nécessite de disposer d’une base logistique dans la capitale.

« Il est indispensable qu’une force soit stationnée à Bamako pour être capable de fonctionner et couvrir tout le champ opérationnel lui permettant d’atteindre  les objectifs qui lui sont assignés. », souligne Pax Africana.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.