La force multinationale doit se déployer à Bamako

24/09/2012
La force multinationale doit se déployer à Bamako

La Fondation «Pax Africana», présidée par l’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo, «exhorte la Cédéao à tenir ferme dans sa décision d’envoyer des troupes au Mali. »

Pour la Fondation, « C’est une décision juste que tout Africain ne peut que soutenir ; décision qui ne doit pas être compromise par des considérations jusqu’ici exprimées par le pouvoir de Bamako ».

Les autorités maliennes sont réticentes à l’envoi d’une force multinationale à Bamako. Or, toute intervention militaire nécessite de disposer d’une base logistique dans la capitale.

« Il est indispensable qu’une force soit stationnée à Bamako pour être capable de fonctionner et couvrir tout le champ opérationnel lui permettant d’atteindre  les objectifs qui lui sont assignés. », souligne Pax Africana.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.