La junte nigérienne en quête de reconnaissance

24/02/2010
La junte nigérienne en quête de reconnaissance

En quête de légitimité, la junte au pouvoir au Niger s’est lancé dans une campagne d’explication auprès des pays voisins. Le colonel Hassane Mossi, mandaté par le nouveau chef de l’Etat, Salou Djibo, a été reçu jeudi à Lomé par le président Faure Gnassingbé.
Un rendez-vous pour convaincre que le récent coup d’Etat à Niamey n’a d’autre objectif que de ramener la démocratie dans le pays.
Le président du Togo a attentivement écouté les explications de la délégation nigérienne comme l’avait fait avant lui le président du Burkina, Blaise Compaoré, et comme le fera demain John Atta Mills, le chef de l’Etat ghanéen.
Convaincre les dirigeants africains, c’est une chose, obtenir l’adhésion de la diaspora en est une autre.
C’est la raison pour laquelle les officiels venus de Niamey ont convié les Nigériens vivant au Togo, à une rencontre jeudi soir dans un grand hôtel de Lomé. Le discours s’est voulu rassurant avec de nouvelles garanties données sur un retour rapide de la démocratie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.

Sport et développement en Afrique

Coopération

L’Allemagne va financer la construction d’équipements sportifs dans la région de la Kara (nord Togo). Il s’agit notamment de terrains de foot et de basket.