La junte nigérienne en quête de reconnaissance

24/02/2010
La junte nigérienne en quête de reconnaissance

En quête de légitimité, la junte au pouvoir au Niger s’est lancé dans une campagne d’explication auprès des pays voisins. Le colonel Hassane Mossi, mandaté par le nouveau chef de l’Etat, Salou Djibo, a été reçu jeudi à Lomé par le président Faure Gnassingbé.
Un rendez-vous pour convaincre que le récent coup d’Etat à Niamey n’a d’autre objectif que de ramener la démocratie dans le pays.
Le président du Togo a attentivement écouté les explications de la délégation nigérienne comme l’avait fait avant lui le président du Burkina, Blaise Compaoré, et comme le fera demain John Atta Mills, le chef de l’Etat ghanéen.
Convaincre les dirigeants africains, c’est une chose, obtenir l’adhésion de la diaspora en est une autre.
C’est la raison pour laquelle les officiels venus de Niamey ont convié les Nigériens vivant au Togo, à une rencontre jeudi soir dans un grand hôtel de Lomé. Le discours s’est voulu rassurant avec de nouvelles garanties données sur un retour rapide de la démocratie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.