La junte nigérienne en quête de reconnaissance

24/02/2010
La junte nigérienne en quête de reconnaissance

En quête de légitimité, la junte au pouvoir au Niger s’est lancé dans une campagne d’explication auprès des pays voisins. Le colonel Hassane Mossi, mandaté par le nouveau chef de l’Etat, Salou Djibo, a été reçu jeudi à Lomé par le président Faure Gnassingbé.
Un rendez-vous pour convaincre que le récent coup d’Etat à Niamey n’a d’autre objectif que de ramener la démocratie dans le pays.
Le président du Togo a attentivement écouté les explications de la délégation nigérienne comme l’avait fait avant lui le président du Burkina, Blaise Compaoré, et comme le fera demain John Atta Mills, le chef de l’Etat ghanéen.
Convaincre les dirigeants africains, c’est une chose, obtenir l’adhésion de la diaspora en est une autre.
C’est la raison pour laquelle les officiels venus de Niamey ont convié les Nigériens vivant au Togo, à une rencontre jeudi soir dans un grand hôtel de Lomé. Le discours s’est voulu rassurant avec de nouvelles garanties données sur un retour rapide de la démocratie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.