La junte nigérienne en quête de reconnaissance

24/02/2010
La junte nigérienne en quête de reconnaissance

En quête de légitimité, la junte au pouvoir au Niger s’est lancé dans une campagne d’explication auprès des pays voisins. Le colonel Hassane Mossi, mandaté par le nouveau chef de l’Etat, Salou Djibo, a été reçu jeudi à Lomé par le président Faure Gnassingbé.
Un rendez-vous pour convaincre que le récent coup d’Etat à Niamey n’a d’autre objectif que de ramener la démocratie dans le pays.
Le président du Togo a attentivement écouté les explications de la délégation nigérienne comme l’avait fait avant lui le président du Burkina, Blaise Compaoré, et comme le fera demain John Atta Mills, le chef de l’Etat ghanéen.
Convaincre les dirigeants africains, c’est une chose, obtenir l’adhésion de la diaspora en est une autre.
C’est la raison pour laquelle les officiels venus de Niamey ont convié les Nigériens vivant au Togo, à une rencontre jeudi soir dans un grand hôtel de Lomé. Le discours s’est voulu rassurant avec de nouvelles garanties données sur un retour rapide de la démocratie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.