La mémoire et la vie

27/11/2012
La mémoire et la vie

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, a débuté mardi sa visite officielle en Israël en déposant une gerbe sur la tombe de Theodor Herzl, le fondateur du sionisme politique moderne qui se situe sur le Mont qui porte son nom sur les hauteurs de Jérusalem.  Le Mont Herzl est le cimetière national d’Israël.

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, s’est ensuite rendu au mémorial de l’holocauste de Yad Vashem afin d’honorer la mémoire des 6 millions de juifs exterminés pendant la seconde guerre mondiale par les nazis et leurs collaborateurs.

Le chef de l’Etat a parcouru les salles qui retracent la vie des juifs européens, leur arrestation et leur assassinat. Il s’est ensuite recueilli au Hall of Names, une salle où figurent des dizaines de milliers de photos de disparus, enfants, femmes et hommes.

La cérémonie s’est ensuite poursuivie par un dépôt de germe au Hall de la mémoire du au cours de laquelle un rabbin a récité El Male Rahamin, la prière des morts, victimes de la Shoah.

M. Gnassingbé, la tête baissée et les yeux brillants de larmes, a déposé une gerbe à la mémoire des six millions de victimes, à proximité de la flamme éternelle qui brûle dans le "hall du souvenir".

Le président togolais devant la flamme éternelle qui brûle dans le "hall du souvenir" du mémorial de Yad Vashem

Le président a achevé sa visite au mémorial des enfants ; un lieu solennel. Dans un bâtiment qui évoque une grotte souterraine ; des Avant de quitter Yad Vashem, il a signé le livre d’or.

L’émotion n’était pas absente non plus lors de la cérémonie organisée par le Fonds national juif (JNF) au cours de laquelle Faure Gnassingbé a planté un arbre dans le bosquet des Nations ; un honneur réservé aux chefs d’Etat et de gouvernement.

« C'est avec une émotion particulière que j'ai planté un arbre dans le bosquet des Nations, situé près du mémorial de Yad Vashem, et symbole la renaissance du peuple juif après la nuit nazi. Nous partageons avec le peuple d'Israël un profond attachement à l'arbre qui est symbole de fidélité a notre histoire, d'espoir, de paix et de vie. Planter cet arbre au nom de la Nation togolaise est une façon de réaffirmer les liens indéfectibles qui unissent nos deux peuples », a déclaré le président du Togo lors d’une courte réponse au mot de bienvenue du directeur général de JNF.

Le Fonds national juif ou Keren Kayemeth LeIsrael (KKL), en hébreu, est une institution fondée en 1901 qui possède et gère plusieurs centaines de milliers d'hectares où il a planté de nombreuses forêts ; il est également très impliqué dans l’irrigation et la protection de la nature.

Photo haut de page : Faure Gnassingbé à Yad Vashem

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Football et éthique

Sport

Tino Adjété, président de Tigre Noir Zéphyr FC, a annoncé samedi sa candidature à la présidence de la Fédération togolaise de football (FTF).

Obilalé, le miraculé

Coopération

Après sept interventions chirurgicales et une longue et douloureuse rééducation en France, l’ancien gardien de but des Eperviers, Kodjovi Obilalé va mieux.

Le CNA entame une nouvelle tournée de projections ambulances

Culture

Le Cinéma numérique ambulant (CNA) commence une nouvelle tournée de projections en partenariat avec l’UNFPA (Fonds des Nations Unies pour la Population).

Descente aux enfers

Sport

Conséquence mathématique de ses défaites face à la Guinée et au Ghana, l’équipe nationale de foot chute dans le dernier classement de la FIFA.