La mer qu'on voit danser le long des golfes clairs

22/01/2015
La mer qu'on voit danser le long des golfes clairs

Emmanuel de Oliveira

Le vice-amiral Emmanuel de Oliveira, commandant de la zone et de l’arrondissement maritimes Atlantique et préfet maritime de l’Atlantique (France), est arrivé mercredi au Togo. Il a été reçu par le colonel, capitaine de vaisseau, Vignon Adzoh, nommé préfet maritime du Togo en décembre dernier.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la coopération entre les marines françaises et togolaises et constitue un soutien de taille à la nouvelle organisation de l’action de l’Etat en mer.

‘En moins d’un an, le Togo s’est doté d’une structure efficace et opérationnelle. C’est absolument remarquable et je peux le dire, très franchement : c’est unique dans la région’, a déclaré le vice-amiral.

Lancé en septembre 2014 par le chef de l’Etat, le Haut Conseil pour la Mer (HCM) a pour mission de mettre en place un dispositif étoffé permettant de mieux organiser et de mieux coordonner les services qui ont compétence sur le domaine maritime togolais et de répondre aux évolutions en matière sécuritaire, environnemental et économique.

Le HCM aura pour tâche de définir avec précision les frontières maritimes du pays, d’améliorer le contrôle des navires et des embarcations, de lutter contre la pollution et l’érosion côtière, de promouvoir la pêche. 

Cet organe devra aussi réfléchir aux moyens de combattre la piraterie, un phénomène qui prend de l’ampleur dans le Golfe de Guinée. 

Une Préfecture maritime vient d’être créé pour coordonner le dispositif.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !