La nécessité d'une réponse collégiale

21/07/2015
La nécessité d'une réponse collégiale

Le président Faure Gnassingbé

Le président Faure Gnassingbé assiste mardi à Malabo (Guinée Equatoriale) à une conférence de l’Union africaine consacrée à la lutte contre Ebola dont le thème est : ‘L’Afrique aide les africains pour la reconstruction post-Ebola’.

Lors de son intervention, le chef de l’Etat a réclamé une annulation de la dette en faveur des trois pays touchés : Guinée, Sierra-Leone et Liberia. Il a également appelé les bailleurs de fonds à faire davantage pour aider à la relance économique, notamment en fournissant des aides directes.

Les donateurs ont promis le 11 juillet dernier 3,4 milliards de dollars. Avec ces nouveaux fonds, le total des engagements pris passe à 5,18 milliards 

L'épidémie a fait plus 11.200 morts depuis fin 2013, presque uniquement dans ces trois pays. Elle a désorganisé leurs systèmes de santé, ravagé leurs économies et fait fuir les investisseurs.

Faure Gnassingbé, coordinateur de la lutte pour le compte de la Cédéao, a rappelé que le combat contre Ebola n’était pas individuel, mais collégial. Seul solution pour éradiquer le mal.

'Comme chacun le sait déjà, dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola, il n’y a pas de succès individuels. Il n’y a de réussite nationale pour aucun pays. Nos sorts sont pour ainsi dire liés et tant qu’il existera des cas résiduels, dans quelque pays que ce soit sur notre continent, nous n’aurons pas accompli totalement notre ultime mission  qui est non seulement d’éradiquer cette épidémie mais aussi d’aider les pays affectés à surmonter ses effets dévastateurs pour se reconstruire durablement dans la paix et la cohésion', a-t-il déclaré. 

En marge de la conférence, le président togolais s’est entretenu avec le Premier ministre égyptien Ibrahim Mahlab sur les questions de coopération médicale. Il a également rencontré le Premier ministre de Guinée Bissau et le président de la Commission de la Cédéao.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.