La roadmap de David Gilmour

10/02/2016
La roadmap de David Gilmour

David Gilmour

Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis à Lomé, David Gilmour, a détaillé mercredi sa feuille de route pour le renforcement de la coopération avec le Togo.

Il veut exploiter tout le potentiel dont regorge le pays pour accompagner son développement.

‘Le Togo est un pays assez peu connu aux Etats-Unis. Durant mon mandat, je ferais en sorte de le faire découvrir à mes concitoyens. Il y a beaucoup d’opportunités ici et  je compte travailler afin d’attirer l’investissement privé’, a-t-il déclaré. 

Il entend également contribuer au renforcement de la démocratie pour faire du Togo ‘un pays plus sûr et plus prospère’. A cet égard, les Etats-Unis aideront à la modernisation de la justice et au renforcement du climat des affaires.

‘Il est dans l’intérêt du Togo d’améliorer l’Etat de droit non seulement pour bénéficier de l’assistance américaine – dans le cadre du MCC (Millenium Challenge Account (ndlr) - mais aussi pour attirer l’investissement US’, a-t-il indiqué.

David Gilmour a salué les réformes économiques majeurs mises en œuvre par le gouvernement qui lui ont valu son éligibilité au ‘Treshold’, le programme d’assistance du MCC.

Le diplomate s’est engagé à travailler au développement des échanges culturels et au jumelage entre villes des deux pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.