La sécurité maritime en question à New-York

08/07/2015
La sécurité maritime en question à New-York

Réunion à l'initiative de l'UE en collaboration avec l'ONU

Le chef de la diplomatie togolaise est mercredi à New-York où il prend part à une réunion du Groupe de contact sur la piraterie maritime au large de la somalie organisée par le Service de l’action extérieure de l’Union européenne, en collaboration avec les Nations Unies.

Lors de son intervention, Robert Dussey a rappelé que le problème de l’insécurité maritime revêtait pour le Togo une importance particulière, le pays en étant lui même la victime.

Cette question l’un des principaux défis à relever à l’échelle planétaire, a-t-il souligné expliquant que cette problématique avait amené le président Faure Gnassingbé à initier une conférence internationale qui se tiendra en novembre prochain à Lomé en partenariat avec l’Union africaine.

‘Pour le Togo, la préservation et le renforcement de la sécurité et de la sûreté maritime est un combat éminemment important qui appelle la mutualisation des efforts et des moyens (…) A cet égard, les expériences de lutte contre l’insécurité en mer en cours en  Méditerranée, dans l’océan Atlantique et dans l’océan Indien, dans le Golfe de Guinée, en Afrique de l’Est et en Afrique Australe avec les différentes communautés économiques régionales méritent d’être saluées, encouragées et renforcées’, a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

Robert Dussey mercredi à New York

A cet égard, le prochain sommet de Lomé vise à parvenir à l’adoption d’un instrument juridique contraignant, propre à juguler le fléau.

La conférence de novembre doit aboutir à une charte africaine sur la sûreté et la sécurité maritime.

L’intérêt majeur de la Conférence de Lomé réside dans la volonté politique des chefs d’Etat d’Afrique d’adopter des mesures propres à enrayer ce phénomène négatif, déstabilisateur et qui constitue un frein sérieux au développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.