La stabilisation politique au Togo est remarquable

25/01/2013
La stabilisation politique au Togo est remarquable

«Il y a une stabilisation politique qui est en train de se mettre en place de façon remarquable au Togo et on essaye de suivre cette évolution ». C’est ce qu’à déclaré Didier Reynders, le vice-Premier ministre belge et ministre des Affaires étrangères, en recevant vendredi après-midi à Bruxelles le Premier ministre togolais, Arthème Ahoomey Zunu.

Une heure d’entretien pour évoquer les questions politiques, la coopération économique et la crise au Mali où sont engagés plusieurs centaines de soldats togolais.

Pour Didier Reynders, l’implication du Togo est à saluer, de même que sa présence au sein du Conseil de sécurité dans le règlement des tensions dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Republicoftogo.com : Quelle a été la teneur de vos discussions avec le Premier ministre togolais ?

Didier Reynders : Je suis ravi d’avoir eu cet entretien avec le Premier ministre, d’abord pour voir l’évolution de la situation au Togo car il y a une stabilisation politique qui est en train de se mettre en place de façon remarquable et on essaye de suivre cette évolution jusqu’aux prochaines élections législatives, qui viennent très vite et, au delà, les élections présidentielles. On peut envisager l’envoi d’observateurs belges lors des prochains scrutins.

Nous avons naturellement parlé des relations bilatérales. Je crois qu’il y a un certain nombre d’opérateurs économiques belges qui souhaitent poursuivre ou développer la coopération avec le Togo. Je pense en particulier au Port d’Anvers ou à la compagnie aérienne Brussels Airlines. Il y a les secteurs des énergies renouvelables ou du traitement de l’eau qui peuvent intéresser nos entreprises.

Republicoftogo.com : Avez-vous parlé du Mali et des autres crises qui secouent le continent africain ?

Didier Reynders : Bien entendu - et je dirai presque malheureusement - nous avons évoqué la situation internationale qui nous inquiète. Je tenais à remercier le Premier ministre pour la manière dont le Togo participe aux actions qui sont menées au Mali pour tenter de ramener la paix dans ce pays .

Le Togo a un rôle important à jouer, non seulement dans la région, mais aussi par sa place au Conseil de sécurité. J’espère d’ailleurs que par ce biais, nous aurons encore l’occasion d’échanger sur le Sahel, mais aussi sur l’Est du Congo qui préoccupe la Belgique. Et le Togo peut jouer un rôle grâce à sa présence au Conseil de sécurité. 

Lire aussi le communiqué du ministère belge des Affaires étrangères

VOIR LE DIAPORAMA

Informations complémentaires

Communiqué MOFA Belgique.pdf 38,63 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.