‘Laissez un Chinois travailler, il fera un malheur !’

28/09/2013
‘Laissez un Chinois travailler, il fera un malheur !’

‘Laissez un Chinois travailler, il fera un miracle, écrivait Max Weber. En langage plus moderne, on dirait qu’il fait un malheur… ‘. Cette citation du politicien français Alain Peyrefitte rejoint les propos du ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey (photo), lors d’un dîner organisé samedi à Lomé par l’ambassade de Chine à l’occasion du 64e anniversaire de la République populaire.

‘La célébration de cet anniversaire m’offre (…) l’occasion de saluer très chaleureusement les réformes économiques audacieuses entreprises depuis plusieurs décennies et qui ont permis à votre pays, non seulement de poursuivre son développement, mais également de se hisser aujourd’hui au rang de deuxième puissance économique mondiale’, a déclaré M. Dussey lors de son intervention.

‘Cet essor spectaculaire démontre sans conteste que l’ardeur au travail, la détermination et la discipline sont les seuls moyens pour les pays en développement de parvenir à des résultats similaires. Aussi, pour nous, la Chine, ce grand pays à la civilisation plusieurs fois millénaire, demeure-t-elle un modèle’, a-t-il encore déclaré.

Le chef de la diplomatie togolaise a vanté l’exemple original de coopération Sud-Sud mis en œuvre par Beijing.

‘L’Afrique doit, à partir de l’expérience chinoise, et avec la Chine tracer sa voie avec endurance et acharnement au travail pour libérer son génie créateur et être maître de son devenir’, a-t-il conclu.

La Chine est présente depuis des décennies au Togo. Elle a à son actif la construction d’hôpitaux, de stades, d’écoles, de bâtiments officiels. C’est une société chinoise qui achève la construction de la nouvelle aérogare de l’aéroport der Lomé et ce sont des sociétés de TP qui bitument une partie des routes togolais. A cela s’ajoute la présence dans le pays de privés à la tête de supermarchés et de nombreux commerces de détail.

Voici l’intervention du ministre togolais des Affaires étrangères 

 C’est pour moi un réel plaisir, Excellence Monsieur l’Ambassadeur, de prendre la parole en ce moment solennel, pour exprimer, au nom du Chef de l’Etat, du Gouvernement et en mon nom propre, nos très vives et chaleureuses félicitations au peuple chinois et à ses illustres dirigeants à l’occasion de la commémoration du 64ème anniversaire de la Fondation de la République Populaire de Chine, évènement historique qui a changé si heureusement le cours de l’histoire du laborieux et vaillant peuple chinois.

C’est le lieu ici,  de réaffirmer avec force,  au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, la détermination du Togo à continuer de soutenir le principe d’une Chine, unie et indivisible, position toujours adoptée par notre pays et qui, par ailleurs, est conforme à la légalité internationale.

La célébration de cet anniversaire m’offre également l’occasion de saluer très chaleureusement les réformes économiques audacieuses entreprises depuis plusieurs décennies  et qui ont permis à votre pays non seulement de poursuivre son développement mais également de se hisser aujourd’hui  au rang de deuxième puissance économique mondiale. 

Cet essor spectaculaire démontre sans conteste que l’ardeur au travail, la détermination et la discipline sont les seuls moyens pour les pays en développement de parvenir à des résultats similaires. Aussi, pour nous, la Chine, ce grand pays à la civilisation plusieurs fois millénaire, demeure-t-elle un modèle.

« La Voie chinoise est la Voie de l’homme. Aussi longtemps que l’humanité existera, la Voie chinoise demeurera » nous dit Wang Tao. 

Cette voie n’est rien qu’une inépuisable ardeur au travail. La vertu du travail est la clé de cette réussite. Comme le dit si bien Alain PEYREFITTE, dans son célèbre ouvrage, Quand la Chine s’éveillera : « Le modèle chinois ne résout pas les difficultés des chinois à leur place. Il n’a pas de vertu pour eux, que parce qu’ils en font une création continue et une exigence intérieure ». 

C’est pourquoi, Excellence Monsieur l’Ambassadeur, nous n’aurons de cesse de  saluer l’heureuse initiative de votre Gouvernement qui a mis en place un exemple original de coopération Sud-Sud,  le Forum sur la Coopération Sino-Africaine. Ce cadre idéal d’échanges et de collaboration permettra sans nul doute à  la Chine et à l’Afrique  de relever les défis de notre temps et de promouvoir un développement commun, mutuellement bénéfique à nos peuples comme en témoignent les grandes décisions du cinquième Forum de Coopération Sino-africaine tenue, les 19 et 20 juillet 2012, à Beijing. 

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Depuis plus de quatre décennies, les Gouvernements togolais et chinois entretiennent de solides relations d’amitié, de solidarité agissante et de coopération.

Ces liens privilégiés sont fondés hier comme aujourd’hui  sur l’attachement de nos deux Dirigeants, leurs Excellences Messieurs Faure Essozimna GNASSINGBE  et Xi Jinping, à un ensemble de valeurs et d’idéaux que sont ceux de paix, de sécurité, de solidarité, de respect de la souveraineté des Etats et de promotion de la coopération Sud-Sud.

Nous citerons notamment, sur le plan des infrastructures, la construction du Palais des Congrès de  Kara, de celle de la Nouvelle Présidence de la République, du stade de 30 000 places de Kégué à Lomé, de l’hôpital de Tomdè à Kara et celui  du Centre Hospitalier Régional Lomé Commune de Kégué. Nous mentionnerons également  les importants travaux en cours  concernant entre autres les grands contournements de Lomé et d’Alédjo, la construction du nouvel aérogare de l’aéroport de Lomé ainsi que l’édification prochaine du nouveau Palais de l’Assemblée Nationale.

Les appuis financiers chinois au Gouvernement togolais touchent en outre d’autres secteurs comme celui de l’agriculture, de l’énergie, des télécommunications  ainsi que la formation des cadres de l’administration et  le renforcement de leurs  capacités à travers les stages et séminaires.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Mesdames et Messieurs,

Comme vous le savez, la principale préoccupation du Gouvernement  togolais est de conduire notre pays sur la voie de la réconciliation nationale, de la démocratie et d’un développement socio-économique durable, toutes choses qui répondent aux aspirations légitimes des Togolais.

Ainsi, le 25 juillet dernier, le Togo  a organisé des élections législatives,  jugées libres, démocratiques, transparentes,  apaisées  et unanimement saluées par l’ensemble de la communauté internationale. Ces progrès nous permettront certainement de consolider les acquis démocratiques et de s’atteler résolument à l’édification d’une nation togolaise plus unie et plus prospère. 

Fidèle à sa politique d’ouverture, le Président de la République Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE a mis en place un nouveau Gouvernement qui a pour mission d’œuvrer pour une véritable réconciliation nationale à travers notamment, la mise en œuvre des recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (C.V.J.R) ainsi que des réformes institutionnelles  et constitutionnelles  prévues par l’Accord Politique Global (APG).

Si nous pouvons aujourd’hui exprimer une certaine fierté pour ce qui est du chemin parcouru, il faut reconnaître que nous devons également ces succès aux efforts de nos partenaires au rang desquels figurent en bonne place le Peuple et le Gouvernement chinois dont le soutien ne nous a jamais fait défaut.

En cette occasion historique et solennelle, je voudrais exprimer une fois encore et  de vive voix toute notre admiration à l’Empire du Milieu pour sa confiance en soi retrouvée et sa volonté de tirer l’Afrique vers la source de la  confiance en soi pour la prise en main de son propre destin.

L’Afrique doit, à partir de l’expérience chinoise, et avec la Chine tracer sa voie avec endurance et acharnement au travail pour libérer son génie créateur et être maître de son devenir .C’est là une tâche nécessaire pour construire un avenir meilleur en tirant les leçons de l’histoire pour faire l’histoire.

Je voudrais pour terminer, vous prier, au nom du Président de la République, du Gouvernement et du peuple togolais, de bien vouloir transmettre à Son Excellence Monsieur Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine, au Gouvernement et au peuple chinois,  notre amitié ainsi que nos sincères souhaits de paix et de prospérité toujours croissante.

Vive la Coopération et l’amitié sino-togolaise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.