Large accord de partenariat avec le Burkina

28/07/2008
Large accord de partenariat avec le Burkina

Le Premier Komlan Mally a regagné Lomé vendredi au terme d'une visite de 48 heures à Ouagadougou au Burkina Faso. Au cours de son séjour, le chef du gouvernement a eu des entretiens avec son homologue Burkinabè Tertus Zongo avant de prendre part aux travaux de la grande réunion annuelle des entreprises publiques du Burkina Faso.

Le Togo et le Burkina ont signé un accord de partenariat qui prévoit, notamment, que les deux pays partagent leurs expériences en matière de bonne gouvernance, de réformes institutionnelles et de lutte contre la pauvreté. Les deux parties s'engagent également à s'assister mutuellement dans le domaine de la modernisation de leur administration publique, du renforcement des capacités de leurs ressources humaines, de l'instauration d'un système de gestion intégrée du personnel et du budget de leurs Etats respectifs, de la consolidation de l'Etat de droit, du renforcement des capacités judiciaires, d'échanges de produits et d'intrants agricoles.

Lomé et Ouaga ont passé en revue le document de stratégie de réduction de la pauvreté mis en place par le Burkina Faso qui connaît un vrai succès.

Lors de sa visite, Komlan Mally s'est entretenu avec le président Blaise Compaoré. Il l'a remercié pour « son implication remarquable dans la recherche de la paix et de l'apaisement politique au Togo ».

Le Premier Ministre était accompagné de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de l'Economie et des Finances.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.