Le BIT échappe à l’Afrique

28/05/2012
Le BIT échappe à l’Afrique

Trois candidats africains postulaient au poste de directeur général du Bureau international du travail (BIT), un Nigérien, un Béninois et un Sénégalais. Le président du Togo, Faure Gnassingbé, avait reçu le 24 mai à Lomé un émissaire de Niamey chargé de vendre son poulain, Ibrahim Hassane Mayaki.

Mais c’est finalement un Britannique, Guy Ryder (photo), numéro deux du BIT, qui a été élu lundi à Genève.

M. Ryder, ancien syndicaliste, succède au Chilien Juan Somavia, 71 ans, qui a dirigé pendant 13 ans l'organisation dont le siège est à Genève.

L'élection du nouveau directeur général du BIT coïncide avec l'ouverture, mercredi, de la Conférence du travail (assemblée générale) de l'OIT.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.