Le Comité 1540 envoie des experts à Lomé

15/06/2015
Le Comité 1540 envoie des experts à Lomé

Román Oyarzun Marchesi, président du Comité 1540

En 2004 le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté à une résolution, la 1540, qui stipule que la prolifération des armes nucléaires, chimiques et biologiques et de leurs vecteurs constituent une menace pour la paix et la sécurité internationales.

Les États doivent s’abstenir d’apporter un appui, quelle qu’en soit la forme, à des acteurs non étatiques qui tenteraient de mettre au point, de se procurer, de fabriquer, de posséder, de transporter, de transférer ou d’utiliser des armes nucléaires, chimiques ou biologiques ou leurs vecteurs.

Le Comité 1540, composé de représentants de plusieurs pays ( Etats-Unis, Russie, Espagne, Venezuela, …) est un organe subsidiaire du Conseil de sécurité qui établit des rapports sur la mise en œuvre de la résolution.  

Des experts de ce comité séjournent depuis lundi à Lomé afin d’aider le Togo à rédiger son premier rapport national et de discuter des prochaines étapes à suivre pour la mise œuvre la résolution 1540.

Le Togo a ratifié la quasi-totalité des instruments juridiques et internationaux en la matière, particulièrement le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et la convention sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques et sur leur destruction.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.