Le Comité 1540 envoie des experts à Lomé

15/06/2015
Le Comité 1540 envoie des experts à Lomé

Román Oyarzun Marchesi, président du Comité 1540

En 2004 le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté à une résolution, la 1540, qui stipule que la prolifération des armes nucléaires, chimiques et biologiques et de leurs vecteurs constituent une menace pour la paix et la sécurité internationales.

Les États doivent s’abstenir d’apporter un appui, quelle qu’en soit la forme, à des acteurs non étatiques qui tenteraient de mettre au point, de se procurer, de fabriquer, de posséder, de transporter, de transférer ou d’utiliser des armes nucléaires, chimiques ou biologiques ou leurs vecteurs.

Le Comité 1540, composé de représentants de plusieurs pays ( Etats-Unis, Russie, Espagne, Venezuela, …) est un organe subsidiaire du Conseil de sécurité qui établit des rapports sur la mise en œuvre de la résolution.  

Des experts de ce comité séjournent depuis lundi à Lomé afin d’aider le Togo à rédiger son premier rapport national et de discuter des prochaines étapes à suivre pour la mise œuvre la résolution 1540.

Le Togo a ratifié la quasi-totalité des instruments juridiques et internationaux en la matière, particulièrement le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et la convention sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques et sur leur destruction.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.