Le Conseil de sécurité condamne la Corée du Nord

13/04/2012
Le Conseil de sécurité condamne la Corée du Nord

Les 15 pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU, dont le Togo, ont déploré vendredi le lancement d'une fusée par la Corée du Nord, a indiqué l'ambassadrice américaine à l'ONU Susan Rice, selon les informations publiées par onutogo.org.

Dans une déclaration lue par Mme Rice, le Conseil souligne que ce lancement manqué intervient en violation de résolutions du Conseil de sécurité qui interdisent à Pyongyang toute activité nucléaire et balistique.

Le Conseil va poursuivre ses consultations sur une réponse appropriée en raison de l'urgence de la situation, a ajouté Mme Rice, dont le pays préside le Conseil en avril.
 
 Cette prise de position est en-deçà des réactions de nombreux pays, dont ceux du G8 qui avaient condamné l'initiative de Pyongyang en termes plus fermes, certains parlant de provocation.
 
 Les Etats-Unis et leurs alliés sud-coréens et japonais ont annoncé que la fusée s'était désintégrée en vol peu après son décollage du Centre spatial de Tongchang-ri (nord-ouest), situé à une cinquantaine de kilomètres de la frontière chinoise.
 
 Il s'agit de la troisième tentative ratée de mise en orbite d'un satellite par la Corée du Nord, après deux échecs en 1998 et 2009. 
 
 La résolution 1874 du Conseil de sécurité adoptée en 2009, après le dernier essai nucléaire mené par Pyongyang, interdit à la Corée du Nord de procéder à des essais nucléaires ou balistiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.