Le Conseil de sécurité condamne le régime syrien

27/05/2012
Le Conseil de sécurité condamne le régime syrien

Le Togo et les 14 autres membres du Conseil de sécurité ont condamné dans les termes les plus fermes possibles dimanche le massacre qui a fait 108 morts à Houla (centre de la Syrie) et en a rendu responsable le gouvernement syrien, rapporte le site onutogo.org.

Dans une déclaration adoptée à l'unanimité, les 15 membres, y compris la Russie alliée de la Syrie, évoquent une série de bombardements par les tanks et l'artillerie gouvernementale contre un quartier résidentiel.

Le Conseil exige aussi que le gouvernement syrien cesse immédiatement d'utiliser des armes lourdes dans les villes syriennes rebelles et retire immédiatement ses troupes et ses armes lourdes des villes pour les cantonner dans leurs casernes, conformément au plan de paix du médiateur Kofi Annan.

La déclaration du Conseil réaffirme que toutes les formes de violence exercées par toutes les parties doivent cesser. Les responsables d'actes de violence doivent être sanctionnés, ajoute le texte.

Les 15 pays membres réaffirment leur soutien aux efforts de médiation de Kofi Annan et lui demandent de transmettre dans les termes les plus clairs (..) les exigences du Conseil au gouvernement syrien.

M. Annan doit se rendre en Syrie dans les prochains jours, ont indiqué des diplomates. Il doit aussi rendre compte une nouvelle fois de sa médiation au Conseil mercredi.

Les membres du Conseil avaient auparavant entendu un rapport fait par vidéoconférence par le chef des observateurs de l'ONU en Syrie, le général norvégien Robert Wood. Selon des responsables de l'ONU, les observateurs estiment qu'au moins 108 personnes ont été tuées à Huola, dont 49 enfants et sept femmes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.