Le Conseil de sécurité se déplace en Haïti

13/02/2012
Le Conseil de sécurité se déplace en Haïti

Une mission du Conseil de sécurité, actuellement présidé par le Togo, est attendue lundi en Haïti. Les 15 membres de l’organe le plus influent des Nations Unies, doivent faire pendant 3 jours le point avec les autorités locales deux ans après le séisme.

Selon onutogo.org qui rapporte l’information, ils rencontreront le président Michel Joseph Martelly et Mariano Fernández Amunátegui, nouveau patron de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), laquelle est présente dans le pays depuis 2004, 

C’est main dans la main, que la MINUSTAH et les autorités locales ont abordé les nombreux chantiers pour relever le pays après le séisme de janvier 2010. 

Que ce soit dans des cadres bien définis comme le « Mémorandum d’Accord entre la MINUSTAH et le Gouvernement haïtien concernant un appui logistique de la MINUSTAH au gouvernement haïtien », signé le 20 avril 2011. Ou dans la foulée de diverses initiatives visant à améliorer les conditions de vie des plus vulnérables, notamment les enfants et les femmes.

Pour consolider les progrès accomplis, le mandat de la MINUSTAH a été prorogé d’une année.

Kodjo Menan, le représentant du Togo aux Nations Unies est bien sûr du voyage.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.