Le Conseil de sécurité se déplace en Haïti

13/02/2012
Le Conseil de sécurité se déplace en Haïti

Une mission du Conseil de sécurité, actuellement présidé par le Togo, est attendue lundi en Haïti. Les 15 membres de l’organe le plus influent des Nations Unies, doivent faire pendant 3 jours le point avec les autorités locales deux ans après le séisme.

Selon onutogo.org qui rapporte l’information, ils rencontreront le président Michel Joseph Martelly et Mariano Fernández Amunátegui, nouveau patron de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), laquelle est présente dans le pays depuis 2004, 

C’est main dans la main, que la MINUSTAH et les autorités locales ont abordé les nombreux chantiers pour relever le pays après le séisme de janvier 2010. 

Que ce soit dans des cadres bien définis comme le « Mémorandum d’Accord entre la MINUSTAH et le Gouvernement haïtien concernant un appui logistique de la MINUSTAH au gouvernement haïtien », signé le 20 avril 2011. Ou dans la foulée de diverses initiatives visant à améliorer les conditions de vie des plus vulnérables, notamment les enfants et les femmes.

Pour consolider les progrès accomplis, le mandat de la MINUSTAH a été prorogé d’une année.

Kodjo Menan, le représentant du Togo aux Nations Unies est bien sûr du voyage.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.