Le Koweit espère une prochaine visite de Faure

20/09/2011
Le Koweit espère une prochaine visite de Faure

Arrivé mardi après-midi à New York pour participer à l’Assemblée générale des Nations Unies, le Premier ministre togolais, Gilbert Houngbo, a immédiatement entamé une série d’entretiens avec ses homologues étrangers.

Il a rencontré Cheikh Nasser Mohammed Al Ahmad Al Sabah, le Premier ministre (francophile) du Koweit pour évoquer l’état de la coopération politique et économique entre les deux pays.

Interrogé par republicoftogo.com à l’issue de la rencontre, le chef du gouvernement koweitien a rappelé que l’ « amitié entre le Koweït et le Togo ne date pas d’hier »

« Nous avons une longue relation d’amitié avec ce pays et j’espère que le président Faure Gnassingbé pourra prochainement effectuer une visite officielle dans l’émirat ».

Il est à noter que le Fonds koweitien pour le développement économique arabe (FKDEA)  travaille sur le projet de financement de la route Kpalimé-Atakpamé, en association avec la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA). 

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Elliott Ohin, le ministre conseiller à la présidence chargé des questions diplomaties, Koffi Esaw, l’ambassadeur du Togo à Washington, Kadangha Limbiyé Bariki, et le représentant togolais à l’ONU, Kodjo Menan, participaient à l’entretien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.