Le Togo complète son dispositif diplomatique aux Etats-Unis

07/06/2009
Le Togo complète son dispositif diplomatique aux Etats-Unis

Depuis quatre ans, le Togo n'avait plus d'ambassadeur à Washington, mais un simple chargé d'affaires. En janvier 2005, le titulaire du poste, Pascal Bodjona, avait quitté les Etats-Unis pour Lomé, le temps de participer aux fêtes du 13 janvier sans savoir qu'il ne reviendrait plus. Entre temps, le président Gnassingbé Eyadema a disparu et Bodjona est devenu porte-parole du candidat Faure Gnassingbé en avril 2005, puis directeur de Cabinet après l'élection présidentielle et enfin, ministre de l'Administration territoriale.

Quatre ans que les autorités cherchaient l'oiseau rare ; un diplomate compétent pour une fonction importante.Le choix s'est finalement porté sur Kadangha limbiyè Bariki (photo), un diplomate de carrière qui fut le directeur de Cabinet du ministre Koffi Panou au début de la décennie. Il était jusqu'à sa nomination conseiller technique auprès du ministre des Affaires étrangères, Koffi Esaw.

M. Bariki (45 ans, marié, 3 enfants) devrait rejoindre la capitale fédérale à la mi-juin.

Notons que Kodjo Menan a été nommé début avril représentant du Togo aux Nations Unies, à New York.

L'arrivée du nouvel ambassadeur sur Massachussetts Avenue complète ainsi le dispositif diplomatique togolais aux Etats-Unis.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.