Le Togo entend resserrer ses liens avec le Maroc

16/06/2015
Le Togo entend resserrer ses liens avec le Maroc

Salaheddine Mezouar, le chef de la diplomatie marocaine

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, effectue à partir de mardi et pour 4 jours une visite de travail au Maroc. Il aura des entretiens avec son homologue Salaheddine Mezouar et avec plusieurs membres du gouvernement.

Les grandes questions de politique étrangère seront abordées, notamment la tenue en novembre prochain du sommet de Lomé sur la sécurité maritime . Il sera aussi question de lutte contre le terrorisme et d’aide au développement. Le Royaume fait preuve d’un grand dynamisme en Afrique.

Ce déplacement s’inscrit dans le cadre de la diplomatie économique initiée par le président Faure Gnassingbé. M. Dussey est accompagné par un certain nombre de chefs d’entreprises membres de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT).

Le secteur privé marocain s’intéresse de près au marché togolais, notamment celui de la finance, des BTP, des télécommunications, de l’agriculture, des transports et de l’industrie. 

Les échanges commerciaux entre le Maroc et le Togo ont progressé de 21% en moyenne annuelle sur la période 2006-2010, selon Le Matin. Leur volume a atteint 41 millions de dollars en 2010, avec un excédent de 31 millions de dollars en faveur du Maroc. 

Le Royaume importe essentiellement l’huile brute de pétrole et lubrifiants du Togo, pour un montant de 153 millions de DH (2013).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.