Le Togo et Israël partagent les mêmes valeurs

28/11/2012
Le Togo et Israël partagent les mêmes valeurs

Un dîner officiel donné par le Président de l’Etat d’Israël, Shimon Peres, en l’honneur de Faure Gnassingbé s’est déroulé mercredi à Jérusalem.

Près de 200 invités étaient présents dont des hommes politiques, des diplomates, des journalistes et des représentants des milieux d’affaires.

Lors de son intervention, Shimon Peres a évoqué le souvenir du président Gnassingbé Eyadema, décédé en 2005, « un grand ami d’Israël » et parlé d’une nouvelle génération de dirigeants africains, ouverts et à l’écoute des besoins de leur population. Il a également abordé le conflit israélo-palestinien en indiquant que son pays privilégiait  l’équation 2 Etats pour 2 peuples. Une solution qu’encourage le Togo.

Il a rappelé que Jérusalem avait voté en faveur de la candidature du Togo au Conseil de sécurité de l’ONU et espérait le soutien de Lomé pour empêcher une nucléarisation de l’Iran et pour aider à l’établissement de la paix au Moyen-Orient.

Lors du toast, Faure Gnassingbé a exprimé sa « profonde émotion » d’être en Israël, « un pays ami ». L’occasion de mentionner les réformes accomplies par son pays sur le plan politique et économique. 

Dans un discours à haute teneur géopolitique, il a mis en garde contre le fléau du terrorisme.

« Nous n’avions jamais pensé que le terrorisme international pouvait être un problème pour l’Afrique. Qui s’intéresse à l’Afrique, nos pays ont suffisamment de problèmes comme ça, dont la pauvreté. Nous pensions être à l’abri de ce genre de menaces, mais aujourd’hui, au cœur de l’Afrique, le terrorisme frappe ».

« Nous avons compris ce que vous avez enduré avec les évènements de la semaine dernière et les tirs de roquettes et de missiles depuis Gaza. Le président Eyadema disait qu’Israël ne doit pas faire de compromis avec sa sécurité ; il avait raison. Beaucoup de pays africains se sentent aujourd’hui proches d’Israël et vont coopérer avec lui. Le terrorisme ne peut pas être toléré dans la bande de Gaza », a martelé le chef de l’Etat.

« Nous au Togo, nous sommes aux côtés de l’Etat d’Israël. Nous le sommes non pas par intérêt, mais parce que nous partageons les mêmes valeurs », a-t-il encore déclaré. 

Le président du Togo a remercié Shimon Peres « pour les mots que vous avez eu pour notre continent « .

Mon rêve aujourd’hui, a-t-il dit c’est qu’un jour vous veniez vous adresser aux chefs d’Etat africains réunis en sommet de l’Union africaine et en vous écoutant, je suis sur que beaucoup de choses changeront entre les pays africains et l’Etat d’Israël ».

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Médecine bénévole

Santé

L’ONG Chaîne de l’Espoir vient d’achever une nouvelle mission médico-chirurgicale pédiatrique dans la Préfecture de Haho.

Burundi : la délicate mission d’Edem Kodjo

Diplomatie

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné par l’Union africaine en qualité de médiateur dans la crise politique qui secoue le Burundi.

Tom Saintfiet opérationnel dès la semaine prochaine

Sport

Le nouveau sélectionneur des Eperviers, le Belge Tom Saintfiet, devrait signer officiellement son contrat la semaine prochaine à Lomé.

Sujet prématuré et inapproprié

Cédéao

L'idée d'amender le protocole de la Cédeao sur la démocratie et la bonne gouvernance a été envisagée lors des préparatifs de la 47e session de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l’organisation qui s’est déroulée en début de semai...