Le Togo passe son examen

06/10/2011
Le Togo passe son examen

Le rapport national sur la situation des droits de l’Homme au Togo (Examen périodique universel, EPU) a été présenté jeudi à Genève pendant près de trois heures par les autorités togolaises.

Il avait été adopté en mars 2011 par le gouvernement, les organisations de la société civile et le Haut Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) après quelques aménagements pour rendre le texte pertinent.

Tous les acteurs associés à son élaboration sont unanimes pour reconnaître que le Togo a réalisé des avancées notables dans le renforcement des droits de l’homme. 

L’EPU est un processus unique en son genre. Il consiste à passer en revue, tous les quatre ans, les réalisations de l’ensemble des 192 Etats membres de l’ONU dans le domaine des droits de l’homme. 

Il s’agit d’un processus mené par les Etats, sous les auspices du Conseil des droits de l’homme. Il fournit à chaque Etat l’opportunité de présenter les mesures qu’il a pris pour améliorer la situation des droits de l’homme sur son territoire et remplir ses obligations en la matière. Mécanisme central du Conseil des droits de l’homme, l’EPU est conçu pour assurer une égalité de traitement à chaque pays.

Informations complémentaires

EPU TOGO.pdf 224,46 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.