Le Togo prend la tête du Conseil de sécurité

01/02/2012
Le Togo prend la tête du Conseil de sécurité

A partir d’aujourd’hui, le Togo assume la présidence tournante du Conseil de sécurité. Il succède à l’Afrique du Sud. Cette prestigieuse fonction intervient dans un contexte particulièrement troublé avec le problème du nucléaire iranien, celui de la reconnaissance éventuelle d’un Etat palestinien et la crise en Syrie, objet d’une réunion spéciale mardi à New York.

La présidence du Conseil de sécurité est loin d’être un poste honorifique, c’est une position stratégique particulièrement importante.

C’est au Togo que revient le soin de piloter l’organe le plus influent de l’ONU ; qu’il s’agisse des débats publics et privés ou des résolutions.

Chaque pays à la tête de cet organe choisit également le thème central qui sera évoqué pendant le mois.

Le Togo a décidé de parler des menaces pour la paix et la sécurité internationale que représente la criminalité en Afrique de l’Ouest et au Sahel. Une annonce faîte par le président Faure Gnassingbé le 24 janvier dernier.

Criminalité au sens large qui inclue le trafic de drogue, d’armes, le blanchiment au profit des cartels sud-américains et d’organisations terroristes. S’agissant du Sahel, la craintes viennent de la dissémination de l’arsenal libyen depuis la chute du régime Kadhafi.

Un débat public aura lieu sur cette question le 21 février.

Ecouter l’interview de Kodjo Menan, le représentant du Togo à l’ONU, au micro de la Radio des Nations Unies/onutogo.org

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.