Le Togo reconnaît la victoire des rebelles

27/08/2011
Le Togo reconnaît la victoire des rebelles

Le Togo a reconnu samedi le Conseil National de Transition (CNT) «comme seul représentant légitime du peuple et des intérêts de la Libye», indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« (…) le Gouvernement togolais continuera de déployer les efforts nécessaires, de concert avec la communauté internationale, en vue d’apporter son soutien à toute initiative encourageant la recherche d’une solution pacifique à la crise et la réconciliation nationale dans ce pays frère », souligne le texte.

Réuni vendredi à Addis Abeba, le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA), avait indiqué que « l’UA se tient du côté du peuple libyen, et encourage toutes les parties prenantes libyennes à se mettre ensemble et à négocier un processus pacifique qui conduira à la démocratie ». Le communiqué final invitant les parties libyennes  « à accélérer le processus devant mener à la formation d'un gouvernement de transition inclusif qui sera le bienvenu pour occuper le siège de la Libye à l'UA".

Voici la déclaration du gouvernement togolais

Le gouvernement de la République Togolaise :

  • - Vivement préoccupé par la situation de chaos généralisé qui prévaut actuellement en Libye ;
  • - Déplorant le massacre des populations civiles, les nombreuses pertes en vies humaines et les violations massives des Droits de l’Homme ;
  • - Rassuré par la pertinence des déclarations et engagements du CNT pour la défense des intérêts supérieurs de tous les libyens sans exclusive, et sa volonté de rétablir rapidement la paix et la concorde nationale ;
  • - Notant avec intérêt les appuis multiformes que la communauté internationale s’engage à apporter au peuple libyen ;
  • - Désireux de répondre à l’appel et aux aspirations légitimes du peuple libyen à la liberté, à la démocratie et à la dignité ;
  • - Réaffirmant les responsabilités internationales qui lui incombent ;

Décide en conséquence de reconnaitre le Conseil National de Transition comme seul représentant légitime du peuple et des intérêts de la Libye.

En tout état de cause, le Gouvernement Togolais continuera de déployer les efforts nécessaires, de concert avec la communauté internationale, en vue d’apporter son soutien à toute initiative encourageant la recherche d’une solution pacifique à la crise et la réconciliation nationale dans ce pays frère.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

300 millions pour la réconciliation

Coopération

La Délégation de l’Union Européenne au Togo va subventionner pour 300 millions de Fcfa 26 projets élaborés par des organisations de la société civile en faveur de la réconciliation nationale.

KR 2013 : 2e vague

Coopération

Une nouvelle cargaison de riz estimée à près de 3 milliards de Fcfa a été offert mercredi par le gouvernement japonais dans le cadre du Kennedy Round (KR) 2013. 

72 milliards pour un Togo plus moderne

Développement

L’Union européenne a consacré 72 milliards de Fcfa depuis 7 ans pour la modernisation des infrastructures.

Faire de l’UEMOA un modèle d’intégration

Coopération

Le président Faure Gnassingbé et ses homologues d’Afrique de l’Ouest assistent lundi à Ouagadougou (Burkina Faso) au XXe anniversaire de la création de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).