Le Togo rejoint la coalition antiterroriste

15/12/2015
Le Togo rejoint la coalition antiterroriste

Mohamed Ben Salmane

L'Arabie saoudite a formé une coalition antiterroriste de 34 pays, dont le Togo, a annoncé mardi l'agence officielle du royaume.

Cette coalition, placée sous la conduite de l'Arabie saoudite, sera dotée d'un centre de commandement basé à Ryad pour ‘soutenir les opérations militaires dans la lutte contre le terrorisme’, a ajouté l'agence.

La coalition témoigne ‘du souci du monde islamique à combattre le terrorisme et à être un partenaire dans la lutte mondiale contre ce fléau’, a déclaré le futur prince héritier et ministre saoudien de la Défense, Mohamed Ben Salmane, lors d'une conférence de presse à Ryad.

Déjà membre de la coalition internationale contre l'Etat islamique, la volonté de Ryad de former une autre coalition et avec des pays du monde islamique s'explique par plusieurs facteurs. Sur un plan international, l'Arabie Saoudite veut montrer sa bonne volonté en termes de lutte contre le terrorisme et donc asseoir son leadership dans la région.

Outre le Togo, le Tchad, le Sénégal, la Sierra Leone, le Gabon, la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Nigeria, sont quelques uns des pays africains à avoir adhéré à l’initiative de Riyad.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.