Le Togo séduit à Washington

08/08/2014
Le Togo séduit à Washington

Elizabeth L. Littlefield (OPIC) et ses collaborateurs à la sortie de l’audience

Le sommet USA-Afrique s’est achevé mercredi. Le président Faure Gnassingbé a mis à profit la journée de jeudi pour recevoir un certain nombre de personnalités américaines du monde de la politique, de la diplomatie et des affaires.

Premier à s’entretenir avec le chef de l’Etat, Johnnie Carson, l’ancien responsable de l’Afrique au Département d’Etat aujourd’hui à la tête de l’Institut américain pour la paix.

Elizabeth L. Littlefield, présidente de l’OPIC (Overseas Private Investment Corporation) a évoqué les perspectives de développement de l’Agence au Togo. L’OPIC fut jadis l’initiateur de la Zone franche et plus récemment l’un des partenaires financiers de ContourGlobal pour la construction de la centrale thermique de Lomé.

M. Gnassingbé a également rencontré Amanda Dory, adjointe au sous-Secrétaire d’Etat chargé de la Défense. L’occasion d’évoquer les questions sécuritaires : lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et la piraterie maritime.

Amanda Dory reçu par Faure Gnassingbé

Autre rendez-vous, celui entre le chef de l’Etat et Sheila Herrling, vice-Présidente du MCC. Le Millenium Challenge Corporation (MCC) est un organisme gouvernemental américain qui a été conçu par le Congrès en janvier 2004 pour réduire la pauvreté à travers la croissance économique durable dans les pays en voie de développement. Il est le fruit de l'engagement des Etats-Unis lors du Sommet de Monterrey (Mexique) de 2002 sur le financement pour le développement au cours duquel le gouvernement américain a appelé à un "nouveau contrat pour le développement international" établissant un lien entre de plus grandes contributions des nations développées et une plus grande responsabilité des pays en voie de développement. 

Le MCC gère les différents Comptes du Millénaire (Millennium Challenge Account) financés exclusivement par le Congrès américain. Le Togo doit remplir un certain nombre de critères pour être éligible, c’est presque fait.

Enfin, le président togolais a reçu Stephens Hayes, Président du Corporate Council on Africa. Cet organisme créée en 1993 a pour mission de faciliter et de renforcer les relations commerciales entre les États-Unis et l’Afrique. Il organise chaque année une conférence qui rassemble milieux d’affaires américains et africains.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Ghana, Fan Milk va gérer ses propres déchets

Environnement

Au Togo, tout le monde connaît Fan Milk, le spécialiste ouest-africain des glaces et des jus distribués en pousse-pousse.

Les Eperviers ne bougent pas

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Les Eperviers se maintiennent à la 33e place africaine et au 123e rang mondial.

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.