Le « bon signe » togolais

13/02/2008
Le « bon signe » togolais

Arrivé à Ouagadougou mardi en fin de matinée pour une visite de moins de 24 heures, le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a déclaré à l'issue d'un entretien avec le président Blaise Compaoré que l'Allemagne soutiendrait le Burkina Faso dans ses efforts de médiation en Afrique notamment dans la crise politique au Togo.

"Je sais qu'il (le président Compaoré) s'est beaucoup investi pour apaiser le conflit au Togo et j'ai pu voir là-bas que les partis sont en train de dialoguer. Nous le soutiendrons dans ses efforts pour la paix", a indiqué le chef de la diplomatie allemande."C'est un bon signe de voir que le développement politique a commencé au Togo pour le retour de la démocratie", s'est-il encore félicité.

Le ministre a achevé au Burkina une mini-tournée africaine qui l'a menée au Ghana et au Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.

Match amical finalement confirmé

Sport

Après avoir démenti il y a quelques jours une rencontre amicale contre le Togo, la Fédération de football du Nigeria a finalement confirmé ce rendez-vous.