Le gouvernement informe les diplomates

21/02/2013
Le gouvernement informe les diplomates

Les autorités togolaises ont organisé jeudi une rencontre destinée à informer les diplomates étrangers sur la situation au Togo après les incendies criminels qui ont ravagé les grands marchés de Kara et de Lomé. Assistaient à la réunion, les représentants de la France, de l’Allemagne, des Etats-Unis, de l’Union européenne et du Système des Nations Unies.

Les ministres présents, diplomatie, Justice, Sécurité, Administration territoriale et Droits de l’homme, ont détaillé les mesures d’accompagnent prises en faveur des victimes ; aides directes, soutien des banques et des institutions de micro-crédit. Un budget a été dégagé pour aménager des marchés temporaires en attendant la reconstruction des deux sites ; une opération qui nécessitera l’aide des bailleurs.

Les conséquences politiques ont sans doute été abordées puisqu’un certain nombre de détenus, suspectés d’avoir une responsabilités dans ces incendies, appartiennent à des partis d’opposition.

En ce qui concerne l’enquête, la justice poursuit en toute indépendance ses investigations. Ni les ministres, ni les partenaires étrangers  n’y ont accès ou peuvent interférer dans son bon déroulement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Anges conserve sa place de leader

Sport

Le championnat de D1 a repris samedi après plus d’un mois d’interruption pour cause de Coupe du Monde. 

Le Niger est encore loin

Sport

Match nul (0-0) au terme de la rencontre de dimanche entre le Togo et le Sénégal dans le cadre du 2e tour aller des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2015.

L’engagement personnel de Faure Gnassingbé

Coopération

Le 17 juillet dernier, l'Union européenne a alloué près de 5 millions d’euros à la Cédéao pour lui permettre de créer une réserve alimentaire régionale.

Combats techniques et spectaculaires

Culture

Les luttes traditionnelles Evala en pays Kabyé se sont achevées jeudi avec la grande finale qui a opposé la coalition Akei+Lao+Kioude+Tchamdè à celle de Kadjika+Awidina+Koda+Pittah.