Le gouvernement informe les diplomates

21/02/2013
Le gouvernement informe les diplomates

Les autorités togolaises ont organisé jeudi une rencontre destinée à informer les diplomates étrangers sur la situation au Togo après les incendies criminels qui ont ravagé les grands marchés de Kara et de Lomé. Assistaient à la réunion, les représentants de la France, de l’Allemagne, des Etats-Unis, de l’Union européenne et du Système des Nations Unies.

Les ministres présents, diplomatie, Justice, Sécurité, Administration territoriale et Droits de l’homme, ont détaillé les mesures d’accompagnent prises en faveur des victimes ; aides directes, soutien des banques et des institutions de micro-crédit. Un budget a été dégagé pour aménager des marchés temporaires en attendant la reconstruction des deux sites ; une opération qui nécessitera l’aide des bailleurs.

Les conséquences politiques ont sans doute été abordées puisqu’un certain nombre de détenus, suspectés d’avoir une responsabilités dans ces incendies, appartiennent à des partis d’opposition.

En ce qui concerne l’enquête, la justice poursuit en toute indépendance ses investigations. Ni les ministres, ni les partenaires étrangers  n’y ont accès ou peuvent interférer dans son bon déroulement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.